About the author

Bruno Etchenic

Rédacteur en chef Informaticien de profession, créateur du blog portail-aviation en 2012. Rédacteur des actualités du (feu) magasine Air Fan

Related Articles

11 Comments

  1. 1

    Dany84

    Point important pour les radar monté dans les chasseur. Un radar conventionnel est comme une lampe de poche. alors comparons l'espace aérien ou 2 ennemi se cherche a gymnases plongé dans le noir total, et nos 2 avions sont 2 personne muni de lampe de poche. Tu entend l'ennemi, tu sait donc dans quel ''quadrant '' chercher, mais le premier qui allume sa lampe est mort car il sera vu de tous. Même chose avec le radar. Certain missile comme le AIM-120 sont multi mode (radar actif, semi actif ou mieux, il remonte le faisceaux radar de la cible). De la l'avantage des système de détection infrarouge, et des système de détection passif.

    Reply
  2. 2

    Bruno

    je n'ai pas entendu parler de la capacité d'un missile air-air de pouvoir remonter la source d'un radar… ça me paraît très compliqué.
    Mais les radars AESA fonctionnent tout autrement maintenant. La guerre aérienne dans les années à venir va changer radicalement.

    Pour ce qui est des systèmes de détection passif, ça dépasse le cadre général de cet article, pour pour la furtivité infrarouge, ce sera traité plus tard.

    Reply
  3. 3

    Dany84

    Pour le AIM-120, je te confirme le tri mode, et ce n'est pas si compliquer qu'il n'y parait.

    Reply
  4. 4

    Bruno

    Je n'ai trouvé aucune source permettant d'affirmer qu'un amraam soit capable de remonter la source d'un radar. Les systemes d'armes des f22 et rafales peuvent le faire et tirer un missile sur coordonnees, mais le missile finira toujours son guidage via son propre auto directeur.
    La chose pour le missile est tres complexe car cela necessite des capteurs particuliers, une bibliotheque complete des menaces et une puissance de traitement et de calcul particulierement importante. Je dirait plutot que ce n'est pas si simple qu'il n'y parait; surtout quand on voit les difficultes technique posés par les techniques de sead/dead pour localiser avec precision les emissions d'un radar sol, donc fixe… Alors un avion de chasse…
    Si ca existe se serait une grande avancée mais je suis le st thomas du web, je ne me nourris que de sources

    Reply
  5. 5

    Anonyme

    Le 17 octobre 2000 2 SU24MR fencer de reconnaissance,escortés de deux SU27,parvinrent,sans se faire détecter ni intercepter,à survoler, au grand désespoir du pentagone,le porte avion USS KITTY HAWK qui évoluait en mer du japon.Opération renouvelée le mois suivant.

    Article n°78 de MARINE (avril-mai 2002)

    Réponse: Le plasma?

    Reply
    1. 5.1

      Anonyme

      Mon cher cette information est fausse quant un cv le 63 dont il est question est dans son dome de resurgence ,ce qui est le cas de la mer du Japon un des 5 ec2 est en permanence en l'air et rien ne peut leur echapper le nombre d'hauwkeye est aujourd'hui d'une dotation de 4 par cvn

      Reply
  6. 6

    Bruno

    à au moins une des deux occasions, les avions ont été interceptés. La seconde fois, la version officielle veut que le porte avion était en train de se faire ravitailler à la mer, et donc en marche réduite, ne permettant pas de lancer des avions. Mes la navy affirme que les avions ont été repérés et accrochés par les radars de la flotte longtemps avant que ceux-ci ne soient sur zone.
    Dans ces cas là, la furtivité n'entre pas en ligne de compte. Juste une opportunité tactique.

    Reply
  7. 7

    Anonyme

    Et le plasma?
    UNE boite d'environ 1kg générant du plasma mi au point par les russes équipant un avion suffit a le rendre invisible .
    Réalité ou intox?

    Reply
  8. 8

    Bruno

    Je pense plutôt intox. Mais la technologie du plasma et son application dans la génération d'un nuage ionisé autour de l'avion pour réduire la SER de l'avion en entier me parait improbable. La raison principale est qu'il priverait l'avion porteur de quasiment tout moyen de communication et détection. Il semblerai que du plasma soit utilisé sur le B2 (encore des hypothèses) et ce afin d'aider à l'écoulement de l'air sur certaines de ses surfaces aérodynamique, permettant d'améliorer sa traînée, de réduire la poussé moteur et par conséquent de réduire sa signature infrarouge et sa ser.

    Mais il faudrai l'avis classifié d'un spécialiste en la matière, plus que celle d'un journaliste à peu près renseigné sur le sujet.

    Reply
  9. 9

    Anonyme

    la furtivite n'existe que si la 3 a au sol possede des arbaletes,le lieutenant colonel bingo en yougolsalvie est du au fait que la mission sead des f16 specialises a ete annulée au dernier moment par une connerie d'etat major car en ex Yougo comme aux deux guerres du golfe les f117 ont toujours ete proteges
    en ba par des prowler ou f16 type wild weasel alq 99 et agm 88 et avec 2 paires de f15 en plus en haute altitude,et les 3 b2 venant du Missouri sur la libye avaient egalement une protection,il est possible que les serbes aient detectes le f117 par la simple pression d'impact exercé par ce dernier sur le
    maillage d'un réseau gsm ou equivalent

    Reply
    1. 9.1

      Dany84

      Radar passif, les signaux radio émis par les antenne télé, radio et cellulaire sont ''dévié'' par un objet volant, type de radar imprécis, et peu couteu. Pour bien l'utiliser, ont doit reconnaitre et éliminer les bruit de fond, et en disposer en quantité afin de trianguler la position de la cible potentiel, mais ont ne connait pas l'altitude. L'avantage de ce système est qu'il émet aucun onde, donc est furtif aux yeux des mission SEAD, l’émetteur sont les tours de communication.

      Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2015 Tous droits réservés "Le portail des passionnés d'aviation"