About the author

Bruno Etchenic

Rédacteur en chef Informaticien de profession, créateur du blog portail-aviation en 2012. Rédacteur des actualités du (feu) magasine Air Fan

Related Articles

5 Comments

  1. 1

    Yak

    le radar du raptor est un LPI
    un tres bon article,salutation!

    Reply
    1. 1.1

      Dany84

      LPI??? je connait les radars conventionnels, les AESA, mais pas le LPI. Explication svp, ou pourquoi pas un article sur les différent types de radar 🙂

      Reply
  2. 2

    Bruno

    LPI pour Low probability of intercept. Grosso-modo c'est l'utilisation du radar qui change. Les émissions sont contrôlées et limités au maximum.

    Pour en revenir au Raptor, sont radar n'est pas LPI, mais est doté de capacités LPI. Toute la nuance est là et tout dépend de la façon dont le pilote utilise son système d'arme. Allumez un radar pour surveiller une bonne portion de ciel à 150 miles devant soit, et le "LPI" disparaît.

    Reply
  3. 3

    Anonyme

    Le Raptor possede la capacite a s'integrer dans un systeme AWACS contrairement a ce que vous dites.
    Il ne s'agit certes pas du L16 OTAN mais d'un protocole proprietaire permettant de s'integrer dans une flotte 100% US composee d'AWACS et de bombordiers B1-R

    Qu'est-ce qu'ils s'en fouttent de la liaison L16 !! s'ils veulent communiquer avec l'OTAN ils ont des F-18…. Le role du F-22 n'a jamais ete de patrouiller avec l'OTAN.

    Quand il s'agit de superiorite aerienne les ricains n'ont pas besoin de l'OTAN donc pas besoin du L16, ce sont des gens tres coherents.
    C'est ca la superiorite aerienne, pouvoir mener une attaque coordonnee n'importe ou sur la planete au sein d'une flotte 100% US, pas la peine de s'embarasser des autres details…..

    Reply
  4. 4

    Bruno

    la liaison MADL dont est équipé le Raptor est une liaison intra-patrouille pour le moment. Les seuls autres appareils à en être équipes sont les F-35 et B-2.

    Les Awacs ne sont pas censés être équipés de la liaison MADL (pas à ma connaissance) tout simplement parce que dans leurs tactique, F-35, B-2 et F-35 évolueront loin dans le dispositif adverse, sans aide d'Awacs. Les capteurs combinés de tous les avions "5th Gen" en vol et l'interconnexion de leurs données remplacera l'Awacs, pour ce qui est du domaine de la détection tout du moins.

    Les américains sont peu être des gens très cohérents, mais des plus de 700 raptor dont ils avaient besoin, ils n'en ont construit qu'un gros quart. La technique du chasseur de supériorité aérienne se baladant dans le ciel adverse va donc être battue en brèche par le simple manque d'appareils disponibles.

    Quand au F-35, Ils se sont aperçus qu'en fait ils ne pourrons rien faire sans la L-16. Elle a donc été rajoutée en cours de programme.

    Et tout cela parce qu'avec leurs plans d'une air force équipée uniquement de chasseurs de cinquième génération, ils sont en train de perdre toutes leurs capacités. Le F-22 ne remplace pas le F-15, et la flotte entière d'avions de combat est passée de moins de 10 ans à plus de 20 ans d'age. Ils vont donc faire des choix.

    voir: http://portail-aviation.blogspot.fr/2012/11/le-programme-f22-ete-une-erreur.html

    Alors oui, ils vont devoir s’embarrasser avec les autres détails…

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2015 Tous droits réservés "Le portail des passionnés d'aviation"