About the author

Bruno Etchenic

Rédacteur en chef Informaticien de profession, créateur du blog portail-aviation en 2012. Rédacteur des actualités du (feu) magasine Air Fan

Related Articles

131 Comments

  1. 1

    Anonyme

    and still, you can't sell the rafale haha..

    Reply
    1. 1.1

      Bruno Etchenic

      This kind of comment is completely stupid and do not belong here.
      Rafale won technically won all tenders in which he participated
      And finally, won the most important bid of this century, in india.

      Reply
    2. 1.2

      Anonyme

      Selling is a complex process, specially in defense domain. To be the best product don't be suffisant. The Rafale has a big problem : it is french. If it was american, several air forces had already order it.

      Reply
    3. 1.3

      TADJ55

      Ha ha ha , sure ! Ha ha ha TOO complex for the loosers of vietnam , Afghanistan, Irak etc , ha ha ,haha !

      Reply
    4. 1.4

      Anonyme

      Fake english spotted: 'To be the best product don't be suffisant' is not a correct english sentence…
      With 'suffisant' being a typical french word…

      Reply
    5. 1.5

      Yves Pagot

      Done. Three times on a row… Next UAE?

      Reply
    6. 1.6

      Anonyme

      The Rafale is a very good plane,but..I don't know what to say…It's french…Not american.That's why France struggle to sell it.

      Reply
      1. 1.6.1

        Hadrano

        And that’s the problem it is French? The French have nothing to envy the Americans.

        Reply
  2. 2

    Anonyme

    Les chiffres officiels de la premiere equipe presentation Rafale donnaient 9.500 kg a vide. Le choix fait par E-F de positioner les canard plus en avant viennent de problelmes de trainee du a l'interaction entre les entree d'air et les surfaces canard sur l'EAP et les modeles TFK-90 testes en souflerie.

    Reply
  3. 3

    Anonyme

    Tu a raison (bubzy A-D Forum) au sujet des entree d'air, elle sont du meme type que celles des F-16 dernier modeles, c'est un choc modere provoque par les plaque diffuseur qui ralentissent le flux d'air avant qu'il n'entre dans la manche de l'entree d'air. Sur un modele sans diffuseur (pitot) la mimite est de M1.8. De plus Dassault avait deja annonce le Rafale capable de M 2.0 sur ses sites anciens de meme que la Marine Nationale sur le site du Ministere de la Defense.

    Reply
  4. 4

    Anonyme

    Au passage, il y a quelque temps, un pilote de Rafale a dit a Kovy que l'avion pouvait aller a M2 .0, mais qu'il etait limite a M 1.8 pour des raison autres que les entrees d'air. Ne t'occupe donc pas de ceux qui pretendent tout savoir dans les forums. La limite a change, c'est une limite operationelle a l'opposee de la limite DASH style Eurofighter (lui aussi limite a M 1.8 en operation dans la RAF), sans doute detinee a preserver l'integrite de certains equipement, ce que OPIT a deja suggere.

    Reply
  5. 5

    Anonyme

    photo d'ecran datant d'il y a des annees, pas de "truc" photoshop. http://i146.photobucket.com/albums/r279/sampaix/Rafale-M2.jpg

    Reply
  6. 6

    James

    Bravo à Bruno pour cette analyse détaillée.
    Petites remarques:
    – Un bon rapport masse/poussée est meilleur quand il est petit (idéal=zéro) donc le Rafale en a un meilleur que le Typhoon.
    – Les canards du Mirage4000 ne sont pas mobiles en vol mais réglables au sol.
    – Sur le Typhoon, ils ont ajoutés des plans fixes (appelés aigrettes, comme sur un Mirage2000) pour recoller les filets d'air sur la voilure. (idem pour le Gripen)
    – Les entrées d'air côte à côte du Typhoon comportent un risque: Quand une entrée d'air est en "pompage" dû à un pb d'un moteur par exemple, elle risque de contaminer sa voisine! Le Concorde a résolu ce pb pour ses moteurs en binôme.

    Reply
    1. 6.1

      Anonyme

      Tu fait des commentaire TRES pertinents James! Si tu as une source serieuse au sujet du rapport poussee-poid et de sa relation avec la taille, je suis preneur.

      Reply
    2. 6.2

      Bruno Etchenic

      La remarque a de pertinent que je n'ai pas été assez précis. Effectivement si on dit Masse/poussée, elle est mal calculée. Plus petite elle est, mieux c'est.
      En réalité c'est Poussée/masse. Et là les choses s'inversent. Plus le rapport est élevé, mieux c'est. C'est donc une erreur de ma part. Faut que je corrige l'article.

      Reply
    3. 6.3

      James

      @ "Anonyme15 novembre 2013 18:11"
      Je ne comprends pas votre question concernant la relation entre le rapport poussée/poids et la taille. Pour moi, ce rapport n'est pas directement lié à la taille, quoiqu'en général le poids est lié à la taille en supposant que la masse volumique d'un avion à un autre ne change pas beaucoup (pas de matériaux très différents). La poussée est en revanche liée à la taille des entrées d'air et bien sûr à la largeur du moteur, parce qu'on ne peut indéfiniment augmenter la température dans la chambre de combustion. D'autre part, la consommation augmente avec une poussée plus grande (les rendements des différents modèles de moteur sont assez proches) donc il faut emporter plus de carburant, ce qui augmente le poids total ou diminue celui des charges utiles (armement, pods, etc)

      Reply
    4. 6.4

      Anonyme

      Bonjour,

      @Bruno: la masse à vide d'un Rafale monoplace est de 10 220 kg comme l'atteste le document ci-dessous. C'est une info constructeur, information de première main…

      http://www.rafale-schweiz.ch/images/stories/pdf/Rafale_Technical_F.pdf

      On trouve d'ailleurs la même info sur le site du constructeur…

      "Masse à vide env. 10 t (suivant les versions)"

      http://www.dassault-aviation.com/fr/defense/rafale/caracteristiques-et-performances

      Reply
    5. 6.5

      Anonyme

      Ça donne quoi maintenant le rapport masse/poussée ou poussée/masse maintenant que le Rafale "pèse" 10220 kg à vide et l'Eurofighter 10995kg ?

      Reply
    6. 6.6

      Anonyme

      Bonsoir,

      La masse max. de 24500 kg divisée par la poussé avec réchauffe soit 15000 kg donne un rapport de 1,633

      La masse max. de 24500 kg divisée par la poussé sans réchauffe soit 10000 kg donne un rapport de 2,45

      La masse max. de 23000 kg divisée par la poussé avec réchauffe soit 18000 kg donne un rapport de 1,277

      La masse max. de 23000 kg divisée par la poussé sans réchauffe soit 12000 kg donne un rapport de 1,916

      La poussé avec réchauffe soit 15000 kg divisée par la masse max. soit 24500 kg donne un rapport de 0,612

      La poussé sans réchauffe soit 10000 kg divisée par la masse max. soit 24500 kg donne un rapport de 0,408

      La poussé avec réchauffe soit 18000 kg divisée par la masse max. soit 23000 kg donne un rapport de 0,782

      La poussé sans réchauffe soit 12000 kg divisée par la masse max. soit 23000 kg donne un rapport de 0,521

      Dans le premier cas le chiffre le plus petit est le meilleur et dans le second c'est le plus grand qui est le meilleur.

      Reply
    7. 6.7

      Anonyme

      l'Eurofighter a donc un rapport masse/poussée et poussée/masse bien meilleur que celui du Rafale, en voilà une découverte inattendue.

      Reply
    8. 6.8

      86fb83a6-f6e0-11e3-90fb-7ff109d1b38e

      Il s'agit de la poussé moteur au sol, qui varie avec l'altitude. De plus, il faut tenir compte du coefficient de pénétration aérodynamique, afin de conclure sur les capacités d'accélération. A ce jeux, des avions largement moins motorisé que le F16, comme le M2000, ont des taux d'accélérations supérieur au F16 dessus de mach1. L e design du réacteur du M2000 lui permet d'atteindre une vitesse supérieur à M2,3, en palier, alors que le F16 atteint difficilement M1.8.

      Reply
  7. 7

    James

    @"Anonyme3 décembre 2013 14:03". Il y a "plusieurs masses à vide" selon qu'on inclut ou non, le radar, le canon et ses munitions et d'autres équipements. Ce qui est sûr c'est que cela ne comprend ni le carburant ni l'équipage. Les chiffres données par Bruno pour les 2 avions peuvent êtres comparés entre eux.

    Reply
  8. 8

    Anonyme

    La première chose à faire pour effectuer un comparatif qui tienne un tant soit peu la route, c'est de prendre en compte les données constructeur afin de dégrossir le chantier. Personne n'est mieux à même que ce dernier pour nous apprendre quelle est la masse à vide de l'appareil qu'il a conçu et développé. Partir sur une base erronée, fausse la démonstration.

    Reply
  9. 9

    Anonyme

    Bonjour,

    La masse maximale. au décollage d'un Eurofighter n'est pas de 21 t pas de 23 t, la masse à vide est de 10 995kg, infos que l'on peut trouver sur le site du constructeur (voir le lien ci-joint)…

    http://www.eurofighter.com/news-and-events?page=54

    Reply
    1. 9.1

      Anonyme

      Oups…

      23 t max. au décollage et non 21 t.

      Reply
  10. 10

    Anonyme

    Contrairement à ce qui est écrit plus haut concernant la position des canards, le pilote d'un Eurofighter n'a aucune restriction de champs de vision grâce au casque HMSS qui lui permet tant d'observer la situation au dessus de lui et devant lui que derrière lui ou en dessous de lui…

    http://www.baesystems.com/cs/groups/public/documents/document/mdaw/mduw/~edisp/baes_039838.pdf

    Reply
    1. 10.1

      Bruno Etchenic

      Oui mais quelle vision donne ce fameux casque ? A part un lock Radar, pas grand chose… C'est uniquement fait pour le combat aérien.

      Celui du F-35 donne une vision globale, en superposant une image infrarouge… Mais le pirate de l'EF n'a pas la possibilité de voir vers le bas, car encore une fois, il est étudié pour le combat aérien.

      Malgré une avancé importante des systèmes et divers senseurs, les pilotes ont encore besoin de faire beaucoup de recherche visuelle dehors. Et lors d'une mission air-surface, ces petites choses là comptes.

      Reply
    2. 10.2

      Anonyme

      Affranchir le pilote de l'enveloppe de la cellule dans laquelle il se trouve afin de lui permettre de bénéficier d' une vision globale tout autour de lui, dans toutes les directions, Donner au pilote la possibilité d'interagir au combat avec un environnement qui était jusque là limité tout cela fusionné au niveau de son casque, je ne dirais pas que c'est pas grand chose.

      Reply
      1. 10.2.1

        Rémi

        Il va falloir agrandir la verrière du F35 : le casque de vision à 360 degrés de l’appareil ne permet pas de voir tout ce qu’il se passe autour de soi. “Le casque était trop grand par rapport à l’espace disponible pour voir derrière l’avion”, écrit le pilote lors d’un combat test perdu contre F16.
        J’imagine déjà le F35 avec une verrière modifiée… Vengeure masquait pourrait nous faire un gag !

        Reply
    3. 10.3

      James

      Je pense que les pilotes préfèrent encore utiliser d'abord ses sens naturels, complétés ensuite par les équipements de bord. L'idéal serait d'avoir l'avis d'un pilote mais malheureusement, pas par le biais d'un blog.

      Reply
    4. 10.4

      Anonyme

      Parce qu'il va falloir réécrire totalement votre article afin d'intégrer tout e que j'ai écris ces derniers jours.

      Rafi

      Reply
    5. 10.5

      Yves Pagot

      Sauf que… On ne peut pas utiliser de rétroviseurs avec un casque… Récemment, l'armée de l'aie a édité un document recensant les "pros" etles "cons" et a décidé… D'attendre. Celà dit un hmd est disponible pour l'export et sera présent sur les Rafale indiens.

      Reply
    6. 10.6

      Anonyme

      Le casque HMSS permet aussi de "voir" aussi dans son dos…

      http://optronique.net/defense/systeme/un-nouveau-casque-pour-le-typhoon

      Reply
    7. 10.7

      Bruno Etchenic

      Et quels capteurs, sur le Typhoon, permettraient d'envoyer des information au HMD lorsque le pilote regarde dans son dos ? Le système permets seulement de "voir" au travers du nez de l'appareil, mais toujours dans la limite du cône d'engagement de son radar.

      Reply
    8. 10.8

      Anonyme

      Ai-je écrit que le pilote regardait dans son dos? Je ne suis pas non plus dans le secret des dieux et je n'ai encore rien trouvé de public à ce sujet.

      Why is this so special…

      http://defense.optronique.net/wp-content/howitwork.jpg

      Reply
    9. 10.9

      Bruno Etchenic

      C'est tout le problème du commentaire publié anonymement… On ne sait pas qui dit quoi. Je répondais effectivement à un commentaire qui dit "Le casque HMSS permet aussi de "voir" aussi dans son dos…"

      Reply
    10. 10.10

      Anonyme

      Par "voir", je reprenais cette phrase tirée de cet article indiquant que le casque permettait de "voir" des cibles tout autour de l'avion…

      But a new helmet designed for Eurofighter Typhoon pilots by British defence contractor BAE Systems (BAES.L) allows fighter pilots to "see" targets all around the aircraft — a vital advantage in split-second decision-making.

      http://www.reuters.com/article/2011/02/02/eurofighter-helmet-idUKLDE71119120110202

      Ou encore désigner des cibles qui se trouvent même derrière ou à côté de l'avion…

      BAE Systems is rolling out its helmet mounted symbology system (HMSS) to pilots of the Eurofighter Typhoon. It displays critical information in front of the pilot's eyes, enabling them to 'see through' the body of the aircraft and designate targets just by looking at them, even behind or beneath the aircraft. Strategic Defence Intelligence talked to Richard Taylor, programme manager for HMSS.

      http://www.airforce-technology.com/contractors/technical-publications/sdi-data/press6.html

      Mais aussi…

      But a new helmet designed for Eurofighter Typhoon pilots by British defence contractor BAE Systems (BAES.L) allows fighter pilots to "see" targets all around the aircraft — a vital advantage in split-second decision-making.

      http://uk.reuters.com/article/2011/02/02/eurofighter-helmet-idUKLDE71119120110202

      Reply
  11. 11

    Anonyme

    Pour ceux qui ne se souviennent plus que l'Eurofighter est aussi apte au radada puisqu'il possède bien un système de suivi de terrain…

    "Main Air-to-Surface features:

    Search Modes – Ground Map, High Resolution Map, Ground Moving Target Identification and Sea Surface Search and Track While Scan
    Track Modes – Fixed Target Track and Moving Target Track
    Air-to-Surface Ranging
    Terrain Avoidance"

    Source: http://www.eurofighter.com/capabilities/technology/sensor-fusion/radar.html

    "Automatic Terrain Following

    Eurofighter Typhoon allows automated and inherently covert operation down to 100ft. Integrated lateral cueing and vertical commands allow safe manoeuvre with 3D situational awareness.

    Navigational Awareness

    Global Positioning System (GPS) for full digital interface with individual satellite tracking channels
    Improved anti-jam capabilities
    Inertial Navigation System (INS) with GPS"

    http://www.eurofighter.com/capabilities/technology/sensor-fusion/navigation.html

    Reply
    1. 11.1

      Bruno Etchenic

      Attention aux données de ce site. Si la communication outrancière possède un cas d'école, c'est bien chez Eurofighter qu'il faut aller la chercher.

      Leur site est une affiche commerciale de toutes les capacités possibles de l'avion (je n'ai même pas dis "prévues")

      Un peu dans le même genre que la photo que j'ai publié dans cet article et qui montre bien à quel points les commerciaux prennent leurs rêve pour des réalités.

      Si les partenaires européens de ce programmes n'auraient pas investis en masse dans le programme F-35, très certainement que la plupart de ces capacités seraient en cours de développement. Malheureusement, ce n'est pas le cas.

      Reply
    2. 11.2

      Anonyme

      On peut toujours se méfier des infos des avionneurs, mais il n'existe aucune autre base valide, publiée et reconnue qui puisse nous permette de nous en passer, d'ailleurs avec les infos fournies vous allez pouvoir revoir votre article au regard d'informations qui vous étaient peut-être inconnues. C'est le b a ba de tout travail de recherche.

      Reply
    3. 11.3

      Bruno Etchenic

      La seule information qui mérite que je revois quelques chiffres, est l'information sur les masses à vide. Car comme cela l'a été expliqué dans un des commentaires, il existe en effet plusieurs "types" de masse à vide. Donc faut que je puisse trouver des informations comparables.
      De plus, l'avion proposé à la Suisse devait être le Rafale C. Hors, la masse semble se rapprocher de celle du M.

      Il existe de multiples sources sur Internet pour savoir de quoi ou non est capable l'avion. Mais Eurofighter.com n'est surtout pas à prendre en compte. Entre réalité, projets en cours et projets de carton, tout est mélangé sans distinction. Dans les autres pages ils parlent bien de CAPTOR-E, dont aucun contrat d'intégration n'est encore signé… Et toutes les capacités qui en découlent, dont celle de suivi de terrain automatique qui se base sur le radar AESA.

      Reply
    4. 11.4

      Anonyme

      Il n'y a qu'une seule masse à vide constructeur, d'ailleurs ce n'est pas au choix de celui qui étudie un sujet avec sérieux que de choisir telle ou telle info comme base de son raisonnement plutôt que celle fournie par le fabricant.

      Non, le M est bien plus lourd qu'un C.

      Il ne faut pas chercher ses infos sur le net et encore moins sur wikipedia, ce ne sont aucunement des sources, ce qu'il faut éplucher ce sont les rapports parlementaires et eux seulement.

      Vous avez aussi la masse au décollage de 23 t pour l'Eurofighter au lieu de 21 t, c'est connu et sourcé.

      Reply
    5. 11.5

      James

      De toute manière, s'il y a des photos ou des vidéos montrant que l'Eurofighter peut faire une chose donnée, la com anglaise n'hésiterait pas à les montrer, sauf bien sûr quand c'est du domaine du sensible. D'accord avec Bruno pour dire qu'il y a une grande différence entre ce que le constructeur peut faire sur l'avion et ce que l'avion peut ou pourra bientôt faire.

      Reply
    6. 11.6

      Anonyme

      C'est exactement ce que disent les fans britanniques en parlant du Rafale. Il y a toujours unicité de point de vue chez les fans, sauf que cela joue au désavantage de l'autre.

      Reply
    7. 11.7

      James

      On trouve pas mal de photos, de vidéos et de témoignages de pilotes sur le côté "Combat proven" du Rafale. Idem pour les dog fights avec d'autres avions pendant les exercices. Et si l'on essaie de faire la même chose pour l'Eurofighter, on ne trouve pratiquement rien d'autre que venant de ses constructeurs. Je ne dénigre pas l'Eurofighter mais il faut appeler chat un chat, ses constructeurs exagèrent trop sur ses capacités!

      Reply
    8. 11.8

      Anonyme

      Ni l'Eurofighter ni le Rafale ne sont "combat proven" en mode air-air. Le fait même de le croire m'en dit long.

      Reply
    9. 11.9

      Anonyme

      En mode air-sol, je ne crois pas que les libyens qui ont reçu des BGL délivrés par un Rafale ou un Eurofighter aient eu à se plaindre des qualités de combat de ces deux avions, si?

      Reply
    10. 11.10

      James

      "Combat proven" ne concerne pas uniquement le air-air, en tout cas pour le Rafale. Au démarrage de Harmattan, les Rafale ont pénétré l'espace libyen sans que les systèmes de défense soient préalablement neutralisés. Ensuite, ils ont délivrés des SCALP et les jours suivants, des GBU, AASM. Et qu'ont fait les Typhoon? Police du ciel (les jours suivants) et larguer une ou 2 GBU avec l'aide des Tornado pour l'illumination! Donc, question simple, si c'était la GB qui conduisait les opérations en Libye, enverrait-elle en premier des Typhoon pour détruire des objectifs terrestres? En tout cas, ce qu'ils (les anglais) ont voulu faire croire.

      Reply
    11. 11.11

      Anonyme

      Les libyens ne se sont pas défendus, n'ont tiré aucun missile contre els avions de la coalition, et je le répète avaient l'ordre de l'OTAN de ne pas voler au dessous de la couverture aérienne libyenne. Vous êtes très mal informé à ce sujet, au point même d'oublier que les Eurofighter ont tiré bien plus de GBU que 2, et si au début de son déploiement il a fallu effectivement l'aide des Tornado, à cause de manque de pilote qualifiés pour les missions air-sol, par la suite ils se sont affranchis de ces derniers pour illuminer et tirer leurs bombes seuls.

      Reply
    12. 11.12

      Anonyme

      Oh la belle photo d'un Eurofighter britannique avec 56 marquages concernant des tirs de GBU en Libye, soit 27 500 kilos de bombes…

      http://www.eurofighter.com/files/image_library/ZJ927cockpit.jpg

      Reply
    13. 11.13

      James

      Ma question "…si c'était la GB qui conduisait les opérations en Libye, enverrait-elle en premier des Typhoon pour détruire des objectifs terrestres?" reste sans réponse.
      Que les libyens n'ont pas tirés, c'était après coup (sans jeu de mot).

      Reply
    14. 11.14

      Anonyme

      Il faut poser ce genre de question à la RAF pour avoir une réponse. Il faut être réaliste, ce n'est pas sur un forum ou un blog que l'on refait le monde, et je ne joue jamais à ce jeu là.

      Sachant que l'OTAN interdisait aux avions de l'alliance de voler en dessous du rideau radar libyen, il y avait bien peu de chance qu'un Rafale, un Eurofighter ou un autre avion puisse être touché par la défense anti aérienne libyenne.Je crois d'ailleurs que cela fait plusieurs fois que je le rappelle.

      Reply
    15. 11.15

      Anonyme

      Pour en revenir à la légende de la photo dont le lien a été posté un peu plus haut, il est écrit ceci: "An RAF Typhoon landing back at Gioia del Colle Air Base with 56 swing-role mission markings. The RAF’s Typhoons dropped more than 100 air-to-ground weapons during the Libya operations."

      http://www.eurofighter.com/multimedia/details/eurofighter-gaz-west-1249

      Plus de 100 munitions air-sol tirées par les Eurofighter britanniques entre le 12 avril et la fin des opérations aériennes.

      10 Eurofighter ont été déployés lors des opérations aériennes en Libye par la RAF…

      In 2011, the RAF deployed 10 x Typhoon aircraft to its base in Italy for operations in Libya, and achieved 4,500 flying hours without an engine change. The aircraft operated in its air-to-air role and for the first time attacked ground targets using laser-guided Paveway bombs.

      http://www.armedforces.co.uk/raf/listings/l0028.html

      Reply
    16. 11.16

      James

      Je ne suppose que je m'adresse au même "Anonyme": Il ne faut pas prendre au 1er degré pour la question, ce n'est pas un jeu, je suis d'accord, en tout cas on n'a pas non plus toutes les "billes" pour tout expliquer. Juste par rapport à ce qu'on sait, vu que les événements se sont déroulés il y a plus de 2 ans et 1/2, on peut deviner plus ou moins les capacités de chaque type d'avion engagé dans ce conflit. Je soutiens que le Rafale était assez mûr pour être en 1ère ligne. Malgré le fait que les défenses anti-aériennes libyennes étaient neutralisées (sans être détruites), les français avaient suffisamment confiance au système Spectra pour laisser les Rafale en 1ère ligne, avant même l'intervention de Tomahawk. Si je ne me trompe pas, c'est la 1ère fois qu'on a procédé de cette manière.

      Reply
    17. 11.17

      Anonyme

      Au temps pour moi, j'avais cru devoir répondre formellement à la question. Là j'étais mal.

      L'Eurofighter avait autant besoin de se montrer en opération, air-air et air-sol en Libye que le Rafale avait lui besoin de le faire en Afghanistan. Dans ces deux cas c'était une pure question de business.

      Le Rafale est sans aucune discussion possible à un stade de son développement bien plus avancé que l'Eurofighter.

      Reply
    18. 11.18

      Anonyme

      "Sachant que l'OTAN interdisait aux avions de l'alliance de voler en dessous du rideau radar libyen, il y avait bien peu de chance qu'un Rafale, un Eurofighter ou un autre avion puisse être touché par la défense anti aérienne libyenne.Je crois d'ailleurs que cela fait plusieurs fois que je le rappelle."…
      L'OTAN n'était pas en charge des opérations au début d'Harmattan. Ils n'interdisaient donc rien du tout.

      Reply
  12. 12

    Anonyme

    Les photos d'Eurofighter et de Rafale emportant chacun 6 BGL sont aussi très intéressantes, puisque le premier emporte des bombes de 500 kg environ, ce qui fait dans les 3 t de bombes, alors que le second emporte des bombes de 250 kg environ, ce qui fait dans les 1500 kg de bombes.

    Reply
    1. 12.1

      Bruno Etchenic

      Le tribombe Rafaut est capable de supporter 3x 500KG. Mais aujourd'hui les armées cherchent à réduire la taille des bombes pour pouvoir maitriser les effets collatéraux. Aussi ce n'est plus l'effet puissance qui est recherché, mais l'effet précision. Donc un nombre plus important de bombes est appréciable, surtout avec 6600 litres de carburant externe.

      Reply
    2. 12.2

      Anonyme

      C'est pour cela que l'avenir se trouvent dans les SDB (small diameter bombs) qui manquent tant à l'un qu'à l'autre.

      Pour la précision des tirs air-sol, la balle est dans le camp de l'Eurofighter grâce au Litening, le Damoclès étant dépassé et ne satisfaisant pas aux critères de fiabilité des armées.

      Reply
    3. 12.3

      Anonyme

      Je viens de retrouver ces liens en provenance su sénat qui mettent en lumières les manques du pod Damoclès, les termes en sont clairs…

      "Nous considérons également qu’il faut rapidement améliorer les capacités du pod Damocles dans l’identification de petites cibles de jour. Nous devons pouvoir renforcer notre capacité de tir sur cibles mobiles."

      "Les pods Damoclès sont, selon nos pilotes, inadaptés aux missions qui sont les leurs en Libye. L’industriel nous dit qu’ils n’ont pas été conçus pour cela. Quand aurons-nous des pods de désignation d’objectifs à la hauteur ?"

      "Le pod Damoclès actuel n’est pas parfaitement adapté, c’est un fait. Nos forces ont besoin d’un pod avec une voie jour excellente, du même niveau que les pods Sniper ou Lightning (Litening)."

      http://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20110711/etr.html

      "Le second exemple est celui du pod de désignation d’objectifs Damoclès. Ce pod, conçu naguère en coopération avec nos amis émiratis, permet la désignation de cibles terrestres d’un volume important et relativement peu mobiles : typiquement, des chars d’assaut ! Or l’expérience libyenne, mais aussi afghane, a montré qu’il faut disposer d’un pod de désignation plus performant, capable de désigner des cibles plus petites et plus mobiles. Un tel pod n’a pas été développé, car l’industriel refuse d’autofinancer le développement d’un pod de nouvelle génération. Mais nous n’avons pas l’intention d’en acheter sur étagères ! Nous continuons donc d’équiper nos avions d’armes avec un élément important du dispositif qui se trouve être inadapté."

      http://www.senat.fr/seances/s201111/s20111128/s20111128023.html

      Reply
    4. 12.4

      Bruno Etchenic

      Pour ce qui est de la fiabilité du Damocles, je ne pourrais répondre. L'information m'étonne, je me renseignerai. Mais vrai pour ce qui est de l'adaptation dans un environnement de contre-insurection. Là encore, le concept d'emploi diffère entre l'utilisation faites par un JATC français et ceux des alliés, suite à une discussion avec un membre du CPA20. Pour les américains par exemple, c'est l'avion qui envoi l'image vers le JTAC, donc la précision est importante. Pour les français, et notamment avec Scarabée, c'est plutôt l'inverse, ce qui permets aussi l'utilisation d'AASM à plus longue portée via une désignation avec la priorité des moyens d'observation au sol.

      Le Damocles NG est en cours de développement, visant à améliorer la définition des capteurs vidéo et IR. Mais dans la voie infrarouge, le Damocles est amplement suffisant.

      Reply
    5. 12.5

      Anonyme

      Vous êtes surpris, pourtant ça fait des années que je connais ces infos.

      J'aimerais bien savoir qui pourrait mieux vous renseigner que des compte-rendus en provenance du Sénat français. J'en possède aussi en provenance de l'Assemblée Nationale ou encore de la cour des Comptes et ce sont des mines d'or pour qui cherche des infos sur les matériels militaires.

      Reply
  13. 13

    Anonyme

    Voilà pour moi les points faibles actuels de la machine, hors les coûts:

    Il manque à cet avion des bombes du type GBU-39SDB et A2SM, mais aussi un missile intermédiaire du type MICA. Il lui manque aussi des DER ou des TER pour emporter plus de bombes ou plus de missiles, mais ça c'est un problème de conception en ce qui concerne l'emport de bombe, je pense, car l'espace entre deux postes d'armement ou de carburant semble trop peu important pour le permettre.

    Côté rayon d'action: il est un peu limité, bien que le recours possible au ravitaillement en vol lui sauve la mise, voire l'installation de CFT.

    Côté radar: il manque toujours l'antenne AESA.

    Côté autodéfense: on ne sait pas réellement ce que vaut le système DASS.

    Côté production: aucun contractant n'ayant en vue le même avion, on se retrouve avec 3 versions principales de l'Eurofighter, pas facile à gérer pour le constructeurs et ça joue sur les coûts.

    En général: il souffre des mêmes problèmes que les autres, obsolescence de ses systèmes qui le guette.

    Reply
  14. 14

    Anonyme

    Il y a aussi cet outil bien sympa et économe en vie humaine et qu'utilise l'Eurofighter: l'Automatic Low-Speed Recovery (ALSR) qui prend le contrôle de l'avion si l'équipage ne réagit pas ou ignore l'alarme…

    "If the pilot doesn´t react or ignores the warning, the ALSR will actively take control of the aircraft, select maximum dry power for the engines and return the aircraft to a safe flight condition depending on the attitude by either using an ALSR “push”, “pull” or a “knife-over” manoeuvre."

    Source: http://www.eads.com/eads/int/en/news/press.en_20041104_low_speed.html

    Reply
    1. 14.1

      Yves Pagot

      Prévu dans le standard F3R

      Reply
    2. 14.2

      Anonyme

      1er octobre 2013…

      Le projet prévoit également que l'intégration de nouvelles capacités [missiles air-air longue distance MIDE/METEOR et systèmes de pod de désignation laser de nouvelle génération (PDL-NG)], sera réalisée dans le cadre du développement d'un nouveau standard (F3R) et appliquée sur l'ensemble de la flotte Rafale air et marine déjà livrée.

      http://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20130930/etr.html

      21 octobre 2013…

      "Il prévoit également le développement d’un nouveau standard pour le Rafale, le F3R, pour un montant supérieur à 1 milliard d’euros, qui contribuera à l’activité de l’industriel."

      http://www.senat.fr/seances/s201310/s20131021/s20131021008.html

      Reply
  15. 15

    Anonyme

    Vous avez peut-être lu ici ou là que les coûts de développement du Rafale n'avait que peu augmentés au fil des ans, moins de 5 % dit-on, et pourtant:

    "hausse de 30% du coût du développement du fait de l’étalement du programme"

    23 juin 2004, audition de Charles Edelstenne, PDG de Dassult Aviation.

    http://www.assemblee-nationale.fr/12/bulletins_commissions/2004/b18.pdf

    Reply
    1. 15.1

      Bruno Etchenic

      C'est le cout total du programme qui n'a augmenté que de 5%.

      Du fait de l'étalement dans le temps de l'acquisition, il a fallu traiter les obsolescences, ce qui a entrainé des coûts supplémentaires. Et surtout, l'étalement de la production à un avion par mois à réduit énormément les bénéfices d'une production en série plus rapide. Aujourd'hui ce point là on le sait est à l'avantage du programme tout entier car l'avion sera disponible assez longtemps à l'export. Mais si on lit toute la phrase cité, celà donne ceci:

      "Malgré une hausse de
      30 % du coût du développement du fait de l’étalement du programme, l’effort
      fait par les industriels sur la production des appareils et les prix de série a
      permis de respecter l’enveloppe initiale. Le programme Rafale est le seul
      programme au monde à avoir respecté son budget initial. "

      Reply
    2. 15.2

      Anonyme

      Le passage de d'un coût de 26 milliards d'euros pour 394 avions en 2004 à 46 milliards d'euros maintenant pour 286, puis 225, ou 180 ne représenterait que 5% d'augmentation du programme…

      Reply
    3. 15.3

      Anonyme

      Vous savez Bruno, il faut se méfier de ces constructeurs d'avions. Puisque c'est votre théorie en ce qui concerne l'Eurofighter, ce que je comprends, il n'y a pas de raison, à moins d'être partisan, de donner un blanc seing au constructeur du Rafale prenant pour vérité pure et simple tout ce qu'il dit, non?

      Reply
    1. 16.1

      Bruno Etchenic

      Il n'est pas dit que l'avion n'est pas capable de faire un vol TBA (ça, tous les avions, savent le faire) Mais par contre, il n'a pas la possibilité de faire de la pénétration en basse altitude de façon automatique, comme sait le faire le Rafale ou les Mirage 2000 N puis D.

      Une mission de pénétration de jour et par beau temps, c'est prendre le risque de se faire shooter par autre chose que du spotter. De nuit et par mauvais temps, c'est un autre genre de sport…

      Reply
    2. 16.2

      Anonyme

      Tous les avions impliqués dans le conflit libyen y compris le Rafale avaient interdiction de voler en dessous d'une certaine altitude.Est-ce à dire que le Rafale était incapable de le faire? bien évidemment, non.

      Maintenant si vous avez un source fabricant qui dit que l'Eurofighter est incapable de faire du radada, il faut la poster, car le fabricant lui prétend qu'il est possible à son l'avion de le faire…

      "Eurofighter Typhoon allows automated and inherently covert operation down to 100ft. Integrated lateral cueing and vertical commands allow safe manoeuvre with 3D situational awareness."

      Reply
    3. 16.3

      Yves Pagot

      Le Typhoon dispose d'un mode de suivi de terrain à partir de données cartographiques numérisées (connues, et utilisées grace à sa centrale inertielle et son GPS). Cependant, son radar en mode "TA" (terrain avidance) de permet pas le suivi de terrain ("TF")

      Reply
    4. 16.4

      Anonyme

      Automatic Terrain Following

      Eurofighter Typhoon allows automated and inherently covert operation down to 100ft. Integrated lateral cueing and vertical commands allow safe manoeuvre with 3D situational awareness.

      http://www.eurofighter.com/capabilities/technology/sensor-fusion/navigation.html

      Reply
    5. 16.5

      Anonyme

      Main Air-to-Surface features:

      Search Modes – Ground Map, High Resolution Map, Ground Moving Target Identification and Sea Surface Search and Track While Scan
      Track Modes – Fixed Target Track and Moving Target Track
      Air-to-Surface Ranging
      Terrain Avoidance

      http://archive.is/25lYg

      Reply
  16. 17

    Anonyme

    23 juin 2004, audition de Charles Edelstenne, PDG de Dassult Aviation.

    "Ce programme peut être cependant qualifié de raisonnable. Les coûts ont été maîtrisés. Pour le développement, l’industrialisation et les rechanges de 294 avions, il aura coûté sur trente ans à la Nation 26 milliards
    d’euros."

    http://www.assemblee-nationale.fr/12/bulletins_commissions/2004/b18.pdf

    Reply
    1. 17.1

      Anonyme

      Le dernier coût du programme Rafale connu se monte à 44,2 milliards d'euros, soit 154,5 millions d'euros par machine, soit 211,2 millions de dollars ou encore 993,8 milliards de francs français. Le coût hors développement d'un B est de 71,2 millions d'euros, d'un C de 66,2 millions d'euros, d'un M de 76,1 millions d'euros

      Le coût d'une heure de vol d'un Rafale, estimation pour 2010, reprise dans le rapport n° 251 annexe 11, enregistré le 10 octobre 2012 auprès de l'Assemblée Nationale, cite un chiffre de 26,8000 €.

      http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/budget/plf2013/b0251-tiii-a11.pdf

      Reply
    2. 17.2

      Anonyme

      993,8 millions de franc français et non milliards…

      Reply
    3. 17.3

      Yves Pagot

      Attention aux chiffres parlementaires, ils incluent la TVA (qui de toute évidence n'est pas à charge du contribuable). Le coût de l'heure de vol est très variable en fonction de ce que l'on inclut dedans (infrastructures, cout humain, amortissement financier,, dépréciation…). Le coût à l'heure de vol facturé lors de l'opération Serval était de 14000 euros

      Reply
    4. 17.4

      Anonyme

      Je cherche une source parlementaire en ce qui concerne la TVA, en avez-vous une? Avez-vous une source parlementaire au sujet des 14000 euros et de ce qui est inclus dans ce chiffre?

      Reply
    5. 17.5

      Anonyme

      Les rapports parlementaires exposent seulement le coût pour l'Etat, ne disant rien sur une quelconque prise en compte d'une TVA dont-il faudrait défalquer le montant du total.

      "Avant prise en compte du projet de LPM, le coût total du programme pour l'Etat était de 45,9 Mds €

      http://www.senat.fr/rap/a13-158-8/a13-158-814.html

      Reply
    6. 17.6

      Bruno Etchenic

      C'est normal qu'ils n'en parlent pas. C'est une généralité. Tous les achats de l'administration se font AVEC la TVA. Mairies, collectivités locales, état, armées… Personne n'y échappe. Pourquoi donc le spécifier ?

      Reply
    7. 17.7

      Anonyme

      Sauf qu'il est bien mentionné le coût pour l'Etat et non le coût pour l'Etat moins ce qu'il pourrait avoir récupéré sous forme de TVA ou ce qu'il pourrait lui-même avoir payé de TVA, n'oublions pas que les entreprises qui fabriquent des pièces ou des parties d'avions sont aussi astreintes à la TVA, c'est aussi simple que ça.

      Lorsque je ne sais pas, je n'envisage pas de solution, je cherche l'information qui répondra à mon interrogation.

      Reply
  17. 18

    Anonyme

    Les dépenses de MCO s’établissent à 4 290 millions d’euros en 2012, en baisse de 5,38 % par rapport à 2011 et à un niveau également inférieur à celui de 2010. Cette diminution des coûts est particulièrement sensible dans les domaines du MCO aéronautique et terrestre. (…) Ce répit pourrait être de courte durée puisque la mise en service d’équipements nouveaux s’est accompagnée d’une augmentation des coûts de MCO, notamment pour les avions de chasse Rafale et Mirage. Pour les équipements les plus sophistiqués, le coût d’entretien oscille désormais entre 45 et 60 % du coût d’achat initial et atteint parfois 100 % pour les avions de chasse les plus performants.

    http://www.assemblee-nationale.fr/14/rapports/r1210-tII.asp

    Le coût d'un Rafale en prenant en compte cette info est donc de 152,2 millions d'euros pour un M, 132,4 millions d'euros pour un C, et 142,4 pour un B. Sans même compter les coûts de développement…

    Reply
    1. 18.1

      Bruno Etchenic

      Les prix que vous indiquez sont faux.

      152 Millions d'euros l'unité, c'est le prix moyen de chaque Rafale, toute version confondue, frais de développement et d'industrialisation (souvent oublié celui là) inclus, et TTC. Le coût du MCO, une fois qu'on saura ce qu'il comprends exactement, car ce que contiennent les chiffres sont différents d'un pays à l'autre, voir de l'opérateur, on pourra les comparer. En attendant, l'on ne peut se fier plus ou moins aux comparatifs sur les différents marchés auxquels les deux poulains ont participés. De là le Rafale a été jugé 20% moins cher, mais encore, c'est moins vrai pour les pays utilisateur, dont l'Allemagne, qui paie cher les réductions de commande et l'éclatement industriel du programme.

      Un Rafale C, c'est plus ou moins 85-90 millions d'euros HT. Divisé par 30 années, ça fait 3millions d'euros de MCO par an. ça me paraît peu. Des chiffres de toute façon invérifiables.

      Reply
    2. 18.2

      Anonyme

      Je ne sais pas si vous l'avez remarqué mais les chiffres que je donne ne proviennent, ni d'un blog, ni d'un forum, mais bien du Sénat ou de l'Assemblée Nationale.

      N'importe divisant le coût du programme par le nombre d'avion à produire arrivera grâce à sa calculette au chiffre de 154,5 million d'euros par avion, développement compris.

      C'est aussi l'Assemblé Nationale, et je pense qu'ils s'y connaissent un peu en chiffre, qui dispose que le coût d'entretien des avions les plus moderne atteint 100% du coût d'acquisition, et que je sache le Rafale est l'avion le plus moderne de l'arsenal français. Mon calcul est encore juste car j'ai fais le calcul tant pour un B, un C, un M.

      Qui a jugé, preuve à l'appui, le Rafale moins cher de 20% ?

      Reply
    3. 18.3

      Bruno Etchenic

      154.5ou 152… Y'avait une histoire avec l'inflation et la valeur de l'euro entre une année et une autre, c'est pas bien important.

      Maintenant, 100% du coup d'acquisition, c'est le prix payer par avion pour sa fabrication. Hors coût de développement.

      Reply
    4. 18.4

      Anonyme

      Vous avez raison, passer d'un programme d'un coût de 26 milliard d'euros en 2004 à dorénavant 46 milliards d'euros en 8 ans n'est pas bien important.

      De toute façon aujourd’hui c'est déjà 160,4 millions d'euros par avion si 286 machines étaient commandées, soit plus d'1 milliard de francs français, ce qui n'est déjà plus le cas puisque la nouvelle cible se situe entre 180 et 225 appareils.

      Reply
  18. 19

    Anonyme

    "Par ailleurs, comme les rapporteurs spéciaux de votre commission des finances l'avaient souligné dans leur avis sur le projet de LPM 2009-2014, il n'est pas évident que les objectifs opérationnels fixés par le Livre blanc et la LPM à l'horizon 2020 exigent de disposer de 300 avions de combat, le calcul paraissant avoir été fait en supposant que le taux de disponibilité des appareils resterait proche de 50 %, même en cas de conflit majeur. "

    http://www.senat.fr/rap/l11-107-38/l11-107-3819.html#toc55

    Reply
  19. 20

    Anonyme

    Bubzy sur FAR Maroc?

    Reply
    1. 20.2

      Anonyme

      Parce que vous avez eu la chance de fréquenter ce site où la plupart des informations que je vous ai fourni ces derniers jours étaient déjà publiées, preuve qu'à l'époque j'ai travaillé pour rien puisque vous n'en avez aucunement tenu compte pour votre travail, ce qui est bien regrettable pour le chercheur que je suis.

      Reply
    2. 20.3

      Bruno Etchenic

      Cela fait un moment que j'e n'ai pas été sur ce forum… Je ne vois pas en quoi cela est regrettable pour votre travail. Sachez que je suis toujours en recherche de collaborateur. Si vous pensez que les articles que je publie sont améliorables, la porte est grande ouverte (pour entrer, pas pour sortir !)

      Reply
    3. 20.4

      Anonyme

      Tout est améliorable et c'est donc à ce titre que je vous fourni ces informations, plus d’ailleurs qu'autre chose pour vous faire comprendre où il faut chercher.

      Rafi

      Reply
  20. 21

    Anonyme

    PLF 2014.

    Coût du programme : Avant prise en compte du projet de LPM, le coût total du programme pour l'Etat était de 45,9 Mds €2013. Le coût unitaire (hors coût de développement) de 74 M€2013 pour le Rafale B (pour 110 avions) de 68,8 M€2013 pour le Rafale C (pour 118 avions) et de 79 M€2011 pour le Rafale M (pour 58 avions).

    http://www.senat.fr/rap/a13-158-8/a13-158-814.html

    Si on en restait à 286 avions, cela ferait développement compris 160 millions d'euros par avion (45,9 milliards d'euros divisés par une cible de 286 appareils).

    Reply
    1. 21.1

      Anonyme

      Question: Actuellement, il y a une commande de 180 Rafale. Prévoyez-vous une nouvelle commande pour atteindre les 225 avions de combat et seront-ils des Rafale ?

      Réponse: Le chiffre de 225 avions de combat sera bien réalisé.

      Question: S’agira-t-il de Rafale ou pas ?

      Réponse: C’est la loi de programmation militaire qui prévoira le cadencement de cet ensemble pour parvenir au chiffre de 225 avions…

      http://www.assemblee-nationale.fr/14/cri/2012-2013/20130253.asp

      Reply
    2. 21.2

      Bruno Etchenic

      C'est 225 avions de combat au TOTAL, incluant les Mirage 2000-5 et -D. Cette loi de programmation n'est valable que jusqu'en 2019. La cible totale de Rafale a produire n'a toujours pas été modifiée, il s'agit de 286. Sauf que les derniers avions livrés remplacerons les premiers qui seront arrivés en fin de potentiel, et que la France n'aura jamais le nombre d'avions en parc qu'elle avait prévu.

      Reply
    3. 21.3

      Anonyme

      Si vous aviez consulté le lien que j'ai fourni vous auriez compris que le jeu question-réponse ci dessus se fait entre Yves Foulon, membre de la commission de la défense nationale et des forces armées, et le ministre de défense, Jean-Yves Le Driant. je crois que ces deux là savent très bien de quoi ils parlent depuis le nouveau livre blanc.

      Reply
    4. 21.4

      Yves Pagot

      Même remarque, sauf indication contraire ces couts incluent la TVA, non?

      Reply
    5. 21.5

      Anonyme

      Je n'ai aucune indication d'origine parlementaire à ce sujet.

      Reply
    6. 21.6

      Guig Esprit du Sage

      C'est inscrit dans la loi, il faut donc chercher ici: [url]http://www.legifrance.gouv.fr/[/url], si vous êtes pas trop pressé.

      Sinon, exprimé de manière simple:
      les couts sont exprimés TTC pour deux raisons:
      Premièrement, Dassault ainsi que tout autre fournisseur de l’État est autant soumis à la TVA que n'importe quelle autre entreprise Française.
      Déjà que l’État Français est une énorme usine à gaz, imaginez les entreprises, et l’État, si il y avait des produits vendus hors taxe, d'autres vendus TTC. J'imagine bien le coup où une entreprise vends un produit HT à l’État, mais où le fisc demanderait quand même (par erreur) le reversement de la TVA pour celui-ci.
      Deuxièmement, la TVA c'est dans les recettes, et les couts dans la colonne dépense, les couts incluent donc des prix d’achats TTC, sinon, il faudrait enlever une partie de la TVA dans le comptage des recettes. D'un point de vue comptable, ce ne serai ingérable.

      Reply
    7. 21.7

      Anonyme

      Le lien ne fonctionne pas. Que Dassault soit redevable de la TVA, comme toutes les entreprises, c'est une chose, mais lorsque l'on parle de coût total du programme pour l'Etat, pour moi, c'est net, déduction faite des revenus éventuels. l'Etat peut d'ailleurs s’affranchir de perception de droits lorsque cela l'arrange, rappelez-vous le contrat des Mirage avec Taiwan.

      Reply
    8. 21.8

      Bruno Etchenic

      L'état paye tout avec la TVA. C'est comme ça c'est un fait. Vouloir prouver à tout prix le contraire pour je ne sais quelle raison, c'est soit de l'acharnement, ou de la mauvaise foi.

      Reply
    9. 21.9

      Anonyme

      Ça n'a rien à voir avec le fait que l'Etat paie ou non la TVA. Cela a voir avec ce qui reste à prendre en compte pour l'Etat dans le programme, tel d'ailleurs que le qualifie Charles Edelstenne en 2004..

      Mauvaise foi? Commencez déjà par corriger les nombreuses erreurs qui émaillent votre travail de profane. Vous devriez être bien content que l'on s'attache en toute convivialité à vous permettre de mettre à jour votre travail sans rien en déduire sur vos compétences en la matière.

      Reply
    10. 21.10

      Anonyme

      Pour une fois que le débat est intéressant et que des sources officielles sont produites à l'appui des informations publiées, pitié par de petitesse!

      Un anonyme qui apprécie les informations d'anonymes.

      Reply
    11. 21.11

      Anonyme

      Qui dit vouloir prétendre "apprendre sur le tas" le métier de journaliste aéronautique?

      Reply
    12. 21.12

      Bruno Etchenic

      Vos commentaires sont de plus en plus agressif et cela en devient lassant. Identique à vos interventions sur le forum pré-cité. Quand aux nombreuses erreurs qui émaillent mon travail de profane, faudrait déjà commencer par les citer. Mis à part la partie qui cite l'absence de suivi de terrain sur laquelle je suis en train de me renseigner, je ne vois pas où sont situées les erreurs.

      Concernant les coûts des programmes, j'ai choisi de ne pas en parler dans l'article tant les chiffres sont compliqués à comparer. Tout au plus savons nous que l'un est moins cher à l'achat et à opérer que l'autre.

      Concernant la convivialité, elle pourrait être de mise si le ton employé dans les commentaires était un peu plus cordial.

      Et si possible, essayez de vous exprimer autrement qu'en anonyme, cela permettrai une lecture un peu plus claire des commentaires.

      Reply
    13. 21.13

      Anonyme

      Agressif? qui accuse l'autre d'être acharné ou de mauvaise foi. Moi?

      Reply
    14. 21.14

      Anonyme

      Vous ne voyez pas ce qu'il y a à corriger?

      MDR

      Reply
    15. 21.15

      James

      D'accord avec Bruno pour la différenciation entre auteurs, répondez plutôt par "Nom/URL" et quitte à vous identifier sous Anonyme1, 2, 3, …n si vous voulez, ce sera plus clair pour les autres (non Anonyme). (Moi j'ai pris James comme surnom)

      Reply
    16. 21.17

      Bruno Etchenic

      Etant donné que je suis dans l'incapacité de dire quel anonyme a écrit quoi, je ne serais donc jamais sûr. Mais le ton employé par certains commentaires sont peu cordiaux et frisent la limite du manque de respect. Et je ne parles pas seulement des commentaires qui me visent.

      Reply
  21. 22

    Anonyme

    La RAF annonce l'intégration future de SDB (small diameter bomb) sur ses Typhoon FGR4.

    http://www.raf.mod.uk/equipment/typhooneurofighter.cfm

    Reply
  22. 23

    Anonyme

    Bonjour,

    Taux de disponibilité technique opérationnelle des Rafale de la marine nationale : 48,3%

    Taux de disponibilité technique opérationnelle des Rafale de l'armée de l'air: 44,4%

    Projet de loi de finance pour 2014.

    http://www.assemblee-nationale.fr/14/budget/plf2014/b1428-tIII-a10.asp

    Reply
  23. 24

    Paul de Foucaud

    À tous,
    Au lieu de chipoter sans fin sur les coûts sans considérer les économies d'échelle obtenues par la rationalisation qu'apporte le Rafale en remplaçant à terme toute une panoplie d'avions et d'armements n'est d'aucun intérêt.
    Vos discussions s'enrichiraient à mieux connaître les armements et les systèmes d'armes .
    Les opérations extérieures de ces dernières années sont éloquentes à ce sujet à égard du Rafale et bien médiocres pour les autres participants.
    Les lacunes du Typhoon déjà fort cher pour les services qu'il peut rendre devra être compensé par un F-35 aux capacités ops limitées au prix d'un coût non maitrisé.

    Reply
  24. 25

    Clavier35

    Je tiens à féliciter l'auteur de ce blog pour le travail effectué et la pertinence de ses observations.
    Un petit mot pour dire qu'effectivement les constructeurs se vantent un peu et parfois beaucoup
    que les prix affichés sont parfois loin de ceux pratiqués et que les avions prennent du poids en vieillissant comme tout le monde…ce qui rend les argumentations imprécises au contraire des perfos quand elles sont vérifiées par les pilotes d'essais qui eux ne trichent pas dans leurs compte rendus.
    Pour moi le plus esthétique reste le Rafale et mon plus grand regret aura été de n'avoir pu être aux commandes….

    Reply
  25. 26

    Anonyme

    l'eurofighter est un avion magique plus il s'en vend moins il s'en fabrique ……..plus il s'en fabrique moins il en vole (retrait de la tranche 1) ….Sa capacité d'évolution est telle qu'il seras parfaitement au point vers 2018 ….quant ses chaines de fabrication seront arrêtée …….. c'est pas magique ça????

    Reply
  26. 27

    Anonyme

    Bonjour,
    Je suis un fana non spécialiste du Rafale, je voudrais féliciter Bruno E. pour son boulot FANTASTIQUE, j'ai appris plein de choses grâce à cet article en 2 parties.
    Les commentaire de (ou des) anonymes sont scandaleux et agressifs. Je demande au modérateur de les supprimer de ce forum.

    Reply
  27. 28

    Anonyme

    Remarque sur les source de l'Anonyme agressif : le fait que les liens sont des sources provenant de l'Assemblée Nationale ou du Sénat ne prouve en rien que les chiffres sont exacts. Ce sont juste les chiffres officiels, tant qu'il n'y aura pas un autre calcul "officiel". Le soi-disant chercheur anonyme ferait bien d'en tenir compte dans ses études.
    J'ai déjà vu plusieurs fois dans mes jobs antérieurs des chiffres ou études farfelues mais "officielles".
    Si cet anonyme est chercheur moi je suis le pape.
    Bonne journée à tous.

    Reply
  28. 29

    Anonyme

    Bonjour,
    Un excellent article, qui m' a appris beaucoup de choses, mais qui se "tire une balle dans le pied" si je puis dire.
    En effet, Le sujet traite de la comparaison entre le Typhoon et le Rafale, tout en démontrant que ces avions ont été conçus pour des fonctions différentes.
    En fait, si Eurofighter avait concentré ses efforts sur les capacités d'interception du Typhoon au lieu de vouloir à tout prix en faire un multi-rôles, ces deux avions auraient été complémentaires au lieu d'être concurrents !
    Conclusion, ce sont biens des politiciens qui sont venus foutre la merde dans la genèse et les ventes de ces avions.
    Elle est belle "l'union" européenne !
    Denis

    Reply
    1. 29.1

      Anonyme

      @ Denis : La Politique étrangère et de sécurité commune (PESC) date de 1992 avec le traité de Maastricht, donc postérieur à la conception du Rafale comme de l’Eurofighter.

      Reply
    2. 29.2

      thierry

      Entièrement d’accord !

      Reply
    3. 29.3

      Rémi

      Excellent article.
      Néanmoins, il est effectivement difficile de comparer des choux et des carottes… C’était d’ailleurs écrit dans le début de l’article.
      Il est clair que le Typhoon n’a pas de rélle capacité air-sol, malgré les tentatives d’augmentation de ses capacités. Si il était si efficace en air-sol pourquoi les allemands et anglais auraient acheté le F35 ? Et pourquoi les chaines de montage vont être arrêtées alors que celles du Rafale vont augmenter en cadence ? Ce ne sont pas des chiffres avec des incertitudes (TVA, pas TVA), c’est du binaire 0 ou 1…
      Le rafale et l’EF n’ont pas été conçus pour la même tâche, voilà tout.
      Le rafale est omnirôle. La grande intelligence de Dassault, c’est d’avoir conçu un avion évolutif, modernisable (beaucoup plus que le Typhoon) sans pour autant vouloir concilier des caractéristiques antinomiques comme le F35.
      Bravo à Dassault Aviation. Les récents contrats avec l’Egypte, le Qatar et les évaluations des pilotes suisses l’ont prouvé.
      Quand on est à court d’argument, on pretexte le coût exorbitant du rafale. Toutes les sources montrent qu’il est aussi moins cher que l’EF.
      Alors quoi ? moins efficace en combat rapproché ? Oui, ce n’est pas un chasseur. Mais pourtant, les anglais ont toujours refusé une confrontation directe. Avec des avions aussi comparables en termes de perfo, le résultat d’un combat rapproché dépend surtout de la capacité des pilotes à se mettre en position favorable dès le début de l’engagement. Donc habileté de celui qui tient les commandes et un peu de chance : C’est pour ça qu’on a vu de rafales descendre des F22.

      Les commentaires anonymes sont agressifs et je ne pense pas que cela relève le débat. Chacun se croit référent dans le domaine. Il n’y a qu’à demander aux pilotes. Les suisses ont jugé.

      Reply
      1. 29.3.1

        Rémi

        Et pour la photo de l’EF avec des bombes dessinées sur le flanc. Quelqu’un sait si une marque = un objectif détruit ou seulement une bombe larguée ? C’est facile de larguer, c’est moins facile d’atteindre le but.
        Quand on a piloté un Mirage III, on sait faire la différence !

        Reply
      2. 29.3.2

        thierry

        je n’ai jamais lu que les allemands aient acheté l’enclume f35, est ce récent ?

        Reply
        1. 29.3.2.1

          sepecat

          Je me posais la même question à la lecture des commentaires… Pas lu jusqu’ici cette info sur le web ou dans la presse spécialisée. Si quelqu’un peut confirmer / infirmer…

          Reply
          1. 29.3.2.1.1

            Rémi

            Oups, il fallait lire Italie, à la place de l’allemagne. Ecrit trop vite…

  29. 30

    Anonymous

    Un détail est, je pense, erroné dans une remarque sur le Mirage 4000. Il est à noter à votre décharge que cette erreur est également présente sur wikipedia.
    L’histoire du Mirage 4000, comme parfaitement retranscrite dans l’article du Mirage 2000 de wikipedia ainsi notamment que dans le hors-serie avion Science & Vie de 1997 (sur l’origine du programme Rafale), est en réalité bien plus ironique que telle qu’elle est ici présentée. En effet, le Mirage 4000 n’a pas été développé sur fond propre par Dassault mais sur commande de l’armée de l’air, qui souhaitait disposer d’un chasseur biréacteur de supériorité aérienne, à l’image des F15, F14 et Tornado alors en développement. En revanche Dassault développa en parallèle une version légère pour l’export et poursuivre le succès commercial du Mirage III, mono réacteur et d’échelle réduite, le 2000.
    Fin 1976, Dassault présente au président Giscard d’Estaing les 2 projets, le chasseur lourd développé sur les fonds de l’armée à sa demande et le petit frère plus léger et moins cher pour l’export. Le président à la vue des deux, prend le contre pied de l’avionneur et choisi l’option économique et donc le 2000 pour l’armée de l’air. Le non-achat par l’Iraq du 4000 fini par enterrer définitivement le projet.

    Je trouve l’ironie de l’histoire intéressante et méritant d’être souligné, voilà pourquoi je me suis permis de vous écrire, une modeste contribution à votre site, au demeurant excellent.

    Reply
  30. 31

    Herciv

    Bonjour,

    excellent blog et très bel article.
    Je voudrais vous signaler ces liens concernant :
    – le retrait des 53 premiers eurofighter du service actif. http://www.janes.com/article/53114/uk-fighter-numbers-to-reach-all-time-low-with-loss-of-tornados-and-early-typhoons-in-2019
    Si je comprend bien à cause des défauts de structure et peut-être aussi des capacités très limités de cet appareil il n’est resté qu’à peine 15 ans en service ???
    – L’incapacité opérationnelle d’une partie de l’aviation espagnol tranche 1 et 2
    http://www.breitbart.com/london/2014/10/29/spanish-airforce-eurofighter/
    – Ou ce lien signalant les mêmes problèmes en Allemagne : http://www.defens-aero.com/2014/10/une-tres-grande-partie-des-eurofighter-typhoon-de-l-armee-de-l-air-espagnole-sont-cloues-au-sol.html ou celui-ci http://www.lefigaro.fr/international/2014/10/20/01003-20141020ARTFIG00257-l-armee-allemande-clouee-au-sol-faute-d-entretien.php ou celui-là http://www.cooperation.ch/L_etat+deplorable+de+l_armee+allemande
    Si je résume bien les appareils des tranches 1 et 2 sont inemployables ce qui représente plus de 400 avions pour 4 pays (je ne compte pas l’Arabie Saoudite)

    Et côté US c’est le F35 qui porte les espoir de renouvellement de la flotte aérienne de combat :
    http://www.pogo.org/our-work/straus-military-reform-project/weapons/2015/not-ready-for-prime-time.html

    Si on conjugue ce retrait avec les perte de capacité opérationelle US provoqué par le cout du programme F35, on se dit que les capacité guerrière de l’OTAN/US sont bien maigre et porté en partie par la France. Est-ce que vous partagez mon analyse ??

    On comprend mieux l’empressement de la NAVY à qualifier et employer les flotilles 11F et 12F sur leur PORTE-AVIONS dès le retour du CHARLES-DE-GAULLE en FRANCE.

    Reply
    1. 31.1

      Rémi

      On comprend mieux aussi pourquoi les russes tentent un bras de fer dangereux en Méditerranée. Les capacités des US et de l’OTAN sont bien piètres…
      Il y a fort à parier que notre poignée de rafale ne fera pas le poids contre le rouleau compresseur russe.
      Si guerre mondiale, on n’aura que des avions furtifs à leur opposer, tellement furtifs que personne ne les verra voler puisque cloués au sol…

      Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2015 Tous droits réservés "Le portail des passionnés d'aviation"