About the author

Bruno Etchenic

Rédacteur en chef Informaticien de profession, créateur du blog portail-aviation en 2012. Rédacteur des actualités du (feu) magasine Air Fan

Related Articles

8 Comments

  1. 1

    Anonyme

    Cet avion est mort né ! je pense qu'il doit détenir le record du monde des interdictions de vol des avions civil et militaire. Et il est toujours en développement!

    Cependant ils ont réussi à piller tous les de R et D de plusieurs pays grâce à l'investissement pour l'achat de F35 , et cela restera un avion médiocre.

    Mais le plus beau coup dans l'histoire c'est qu'ils auront pu développé des techniques de pointe dans le militaire avec l'argent des autres ( et qu'ils garderont pour eux seul) et je suis même pas sur qu'ils s'en rende compte.

    Reply
  2. 2

    Anonyme

    Sur le F-35, on peu consulter le blog http://elpdefensenews.blogspot.fr/ qui en parle, et pas en bien !
    Il semble bien que dans cette affaire du F-35 les défauts du complexe militaro-industriel se manifestent à fond.
    Le F-35 est plus une machine financière, destinée à alimenter en crédits militaire le constructeur, qu'une machine militaire, d'ailleurs gravement dépassée non seulement sur le plan de la dynamique de vol, mais également sur la repérabilité radar à qui tout a été sacrifié, et qui s'est fait rattrapar par les progrès des radars. Pour la petite histoire, le F-35 est la copie ratée d'un avion soviétique lui aussi raté….

    Reply
  3. 3

    Anonyme

    Wait and see

    Reply
  4. 4

    Anonyme

    "Les inspecteurs n’ont toujours pas découvert la cause de l’incident, mais en attendant, l’entreprise a déjà commencé à travailler sur une solution potentielle."

    La cause de l'incident est précisé dans l'article (excessive" rubbing of a fan blade). Cela avait même fait l'objet d'une annonce lors d'un point presse à Farnborough. Pour le coup, la communication du JPO a plutôt été précise et efficace sur ce coup là.
    Mais j'imagine que c'est plus excitant d'écrire le contraire – bonne journée.

    Reply
    1. 4.1

      Bruno Etchenic

      Zut mauvaise manip.

      Bref: ce ne sont pas mes mots, mais ceux du général. Si vous voulez remettre en cause ce qu'il a dit, libre à vous !

      C'est pour démontrer les ratés de la com au niveau de ce programme, ou tout du moins la couleuvre qu'ils essaient de faire avaler.

      Si le symptôme ayant conduit à l'incident était connue à ce moment là (d'où les inspections régulières obligatoires), la cause n'était pas encore connue. En gros. On sait où ça casse, mais on ne sait pas pourquoi.

      Reply
    2. 4.2

      Bruno Etchenic

      Et pour que ce soit clair, voici ce qui était dit à l'époque du salon de Farnborough, dans un article datant du 13 juillet:

      "LONDON — Inspectors now believe they know the cause of the fire that damaged an F-35A the morning of June 23, but remain unclear on why the incident occurred."

      Reply
    3. 4.3

      Anonyme

      Mais non n'importe quoi : la cause de l'incident a d'abord été expliqué par AvWeek, puis précisé durant un point presse (http://aviationweek.com/defense/f-35-latest-engine-fire-cause-emerges), le tout dès le salon de Farnborough.

      C'est rare d'avoir autant de détails sur un incident moteur…

      Au contraire, une fois de plus, cette affaire c'est justement l'exemple d'une communication précise et plutôt bien maitrisée.
      J'étais à ce point presse : il y avait plus d'une vingtaine d'interlocuteurs prêt à répondre aux questions… pour le coup, ils ont plutôt joué franc-jeu.

      Reply
    4. 4.4

      Bruno Etchenic

      Je ne peux pas vous en vouloir, vous êtes simplement victime d'une communication bien ficelée qui, parfois, déraille.

      Lisez bien le texte. il est plein de "il semble que", "nous pensons que". Et si ils savent où ce situe le problème, ils recherchent toujours la cause. Voilà pour cet article.

      De toute façon, même si ils avaient su quoi que ce soit à ce moment là, cela ne change rien au fond de cet article. Ils tentent de nous faire croire que tout va bien alors que ce n'est pas le cas. Ils ont masqué l'arrêt de la livraison des moteurs, ils n'indiquent toujours pas l'état de l'avion accidenté.

      La cause probable de l'incident n'a été révélée que bien plus tard.

      Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2015 Tous droits réservés "Le portail des passionnés d'aviation"