About the author

Antonin Champion

Étudiant ingénieur en électronique, Antonin Champion est aussi bien entendu un passionné d'aviation, et un pratiquant assidu des simulateurs de vol. Ses domaines de prédilections sont l'aviation militaire moderne, et en particulier l’électronique embarquée, ainsi que l'astronautique. Outre ses publications sur le Portail des Passionnés de l'aviation, il écrit aussi des articles de géopolitique pour le journal étudiant SuN7 (« le journal à parution et tirage aléatoire »).

Related Articles

2 Comments

  1. 1

    Anonyme

    Une configuration avec seulement 2 bombes ? Ils font ça pour la conso ou c'est parce qu'ils ne veulent faire qu'une passage ?
    Daft

    Reply
  2. 2

    Yannick Smaldore

    C'est simplement parce que c'est LA configuration en armement du Mirage 2000D: 2 bombes guidées de 250kg sous le ventre, point final.
    Il peut également emporter une unique bombe de 1000kg (GBU-24), toujours sous le ventre, ou 3 à 4 bombes lisses Mk82 (250kg) sous les points latéraux de fuselage, comme dans la seconde photo de l'article.

    Historiquement, le Mirage 2000D est également capable d'emporter un missile AS-30L sous voilure, mais je ne sais pas s'il en reste encore "bons de guerre" dans les stocks de l'Armée de l'Air.

    A ma connaissance, la dernière mise à jour du Mirage 2000D devait lui permettre de gérer dans le même vol 2 types d'armements différents (soit 2 GBU sous le ventre et 3 Mk-82 en latéral), mais je ne sais pas si ça a été finalement mis en place, ni si ça a été validé par l'Armée de l'Air.

    De toute manière, il ne faut pas se voiler la face. 2 GBU-12, ça demande déjà deux passes de tir, soit 4 tirs par patrouille. Pour du tir d'opportunité dans le contexte tactique irakien actuel, c'est déjà honorable.

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2015 Tous droits réservés "Le portail des passionnés d'aviation"