About the author

Bruno Etchenic

Rédacteur en chef Informaticien de profession, créateur du blog portail-aviation en 2012. Rédacteur des actualités du (feu) magasine Air Fan

Related Articles

2 Comments

  1. 1

    Soho

    Ce que je trouve étrange, c'est l'enveloppe budgétaire fixée initialement pour l'ensemble du programme : 40 à 50 milliards de dollars, ce qui était peu vu les sommes investies dans les programmes F-22 et F35.
    Peut-être qu'ils attendent d'avoir définitivement fixé les orientations du programme avant de donner une enveloppe histoire d'éviter que cela ne devienne un programme "fourre-tout" comme l'est celui du F-35, avec l'utilisation simultanée de plusieurs technos non matures qui entrainent ce programme dans les abysses…

    Reply
  2. 2

    Citizen_Lambda

    Soit j'ai raté un truc, soit la dépêche est contradictoire à la limite de l'incohérence:
    -Dans un paragraphe, l'USAF parle de limiter les exigences pour encadrer le budget total, ce qui est cohérent avec une volonté le limiter le feature creep et éviter une redite du JSF),
    – Et dans le suivant, il est question d'un contrat de développement cost-plus, justement dû au fait que le programme inclura plus de technologies nouvelles que matures?
    Dans mon souvenir, ce terme de cost-plus (d'après Wikipédia, contrat en régie en français) était associé aux fameux contrats Halliburton des débuts de la guerre en Iraq, où la Pentagone acceptait de payer au fournisseur les coûts qu'il présentait, "plus" un bénéfice garanti à la fin. Associé à un programme de développement et de fabrication, ça promettrait de grands moments au contribuable étasunien.
    Le tout me laisse quand même l'impression que Reuters se sont emmêlés entre deux dépêches, vu qu'à part les 2ème et 3ème paragraphes, le reste est cohérent.

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2015 Tous droits réservés "Le portail des passionnés d'aviation"