About the author

Yannick Smaldore

Rédacteur et analyste spécialisé sur les questions de défense. Modérateur sur le site air-defense.net. Consultant et chercheur en relations internationales, stratégie et défense.

Related Articles

15 Comments

  1. 1

    Judas

    Excellente nouvelle pour l'industrie aéronautique française (pas seulement Dassault mais aussi Thales, Safran, MBDA, et de nombreux sous-traitants) !
    Je n'ai jamais entendu parler de la Finlande dans les prospects du Rafale, un existe sérieuse ?

    Reply
    1. 1.1

      Anonyme

      En tous cas, le cherf d'Etat Major des Armées finlandaises a récemment volé sur Rafale et semble avoir beaucoup aimé.

      Reply
    2. 1.2

      Judas

      Merci pour l'info ! Je n'étais pas au courant de cela.

      Reply
  2. 2

    Anonyme

    Pourquoi il y a urgence pour l'Indian Air Force :

    50% de ses Su-30MKI bloqués au sol par des problèmes de maintenance (chiffre officiel)
    les Mig-21 et les Mig-27 ne doivent pas avoir une bonne disponibilité non plus
    les Jaguar, Mig 29 et Mirage 2000 sont en cours de rénovation
    le nouveau Tejas est produit au compte goutte
    le T-50 furtif russe patine
    le projet Indien furtif AMCA loin d'être concret

    résultat pour l'IAF, seulement 200-250 avions prêt au combat. Face à la Chine et au Pakistan c'est perdu d'avance.
    Voila pourquoi l'état major de l'IAF met la pression et a pris des positions publiques pour le Rafale.

    François

    Reply
  3. 3

    Anonyme

    bonjour,

    Comme toujours, voici un article bien fait, précis et donnant clairement les infos.
    Félicitations.

    C'est effectivement une bonne nouvelle, il ne faudrait pas par contre que le nbr de Rafale pour l'AA soit inférieur pour la période de la LPM; 26 c'était déjà pas énorme pour la période concernée.

    On peut ainsi espérer une baisse du prix pour les Rafale suivants pour l'AA (ceux après les 26) ou à tout le moins des niveau supérieurs de versions au même prix grâce à l'effet positif du nbr d'avions exportés.

    Ensuite bien sur cela peut déclencher d'autres ventes, dont la Malaisie (même si là il y a aussi des soucis financiers à prendre en compte).

    Enfin c'est juste mon avis.
    Castle68

    Reply
  4. 4

    Louis Dalphin

    Comment pouvez-vous vous rejouir que la France vende des armes ???!

    Reply
    1. 4.1

      Anonyme

      La vente d'arme finance la R&D en france, le secteur civile malheureusement ne peux plus dégager de profit puisque qu'il se trouve en concurrence frontale avec les pays à bas coût de main d'oeuvres (l'art63 du TFUE autorise cela).
      Dans certain secteur ,l'électronique notamment, la france est presque absente du secteur civile.

      Reply
  5. 5

    Anonyme

    Déjà merci de nous avoir lu, cela prouve votre ouverture d'esprit. Il n'y a aucune réelle justification aux ventes d'armes… Dans un monde pacifié. Nous en sommes loin et ces ventes nous permettent de nous maintenir à niveau technologiquement. Vieux débat… Au plaisir de vous revoir sur un de de nos (nombreux) articles sur l'aéronautique civile.

    Reply
  6. 6

    GA_U

    – Vendre des armes à des pays étrangers permet aussi à la France de produire ses propres armes en diminuant leur prix de revient, de façon toute relative, et d'être indépendante de l'"étranger" pour l'acquisition puis l'utilisation de ses principales armes que sont les sous-marins lanceurs d'engins et d'attaque et ses avions qui assurent la dissuasion nucléaire, les frégates, le porte-avion, et les blindés. Il en va de l'indépendance de la France. Il y a environs 2 ans, les USA ont interdit à l’Égypte d'utiliser ses F16 pour bombarder la Lybie, (je crois, ou la Syrie). Les Britanniques ne peuvent plus faire de sous-marins lanceurs d'engin sans les USA, etc.
    – Les USA ont analyser que faire un avion militaire, F22 ou Rafale, permettait de maîtriser environ 25 des 35 hautes technologies indispensables pour être dans le peloton des têtes des pays industrialisés ; radar, transmissions, laser, optroniques, métaux, réacteur, composites, carbone, explosif, etc…
    – Cela permet d'avoir des écoles d'ingénieurs de hauts niveaux. Certains vont travailler dans l'armement, d'autres dans d'autres activités qui profitent de leurs compétences
    etc

    Reply
  7. 7

    sepecat

    Dans un monde idéal, la guerre ne devrait pas exister… Si vous pensez que nous vivons dans un monde idéal, tant mieux, mais je vous incite toutefois à regarder d'un peu plus près les actualités.
    Comme le soulignent d'autres commentaires, et que cela plaise ou non, l'industrie militaire en général, la branche aéronautique en particulier, profitent pleinement des progrès techniques réalisés par lesdits militaires.
    Sauf erreur de ma part, les premier atterrissages tout temp réalisés par feu Air Inter sur Lyon Satalas l'étaient avec un HUD dont la conception et le développement répondaient, dans un premier temps, à des besoins militaires.
    Alors, être pour la paix et voir le monde en bisounours, pourquoi pas. Avoir le sens des réalités et s'adapter au monde dans lequel nous vivons semble une approche un peu plus pragmatique.
    Cela me rappelle les manifestations CGT de l'arsenal de Tarbes autrefois, contre les dépenses militaires… les mêmes manifestant quelques années plus tard contre la fermeture de ce même arsenal. A méditer.

    Reply
  8. 8

    sepecat

    Complément… je répondais, bien entendu, à la défiance de M. Dauphin vis à vis des armes

    Reply
  9. 9

    sepecat

    Pour en revenir au sujet de la vente des 36 Rafales à l'Inde, je dois dire que l'article est, à nouveau, complet et détaillé. Je crois que le fait est acquis à présent que l'Inde n'a pas, contrairement à ce qu'elle prétend, les capacités techniques nécessaires pour ce type de technologie.
    Dire qu'elle ne les a pas ne signifie pas qu'elle ne les aura jamais… mais le constat est là, malgré les déclarations destinées à raviver le patriostisme national indien, il y a encore des carences dans l'outil industriel.
    Le deuxième point qui me paraît intéressant c'est que l'achat "sur étagère" n'était pas forcément à faire en France et aurait tout aussi bien pu être fait auprès d'autres fournisseurs qui auraient été fort heureux ce revenir dans la boucle, (je pense aux British, of course, mais ils ne sont pas les seuls et les Russes ne sont pas les moindres).
    Troisième point qui me semble tout aussi important, acquérir le Rafale c'est avoir un chasseur dont la capacité au combat n'est plus à démontrer mais aussi, et peut-être surtout, la même plateforme pour équiper l'aéronavale indienne.
    Pas négligeable pour les comptables et l'optimisation du parc, comme le démontrent nos Maris et nos Aviateurs.
    Bref, cette vente est en tout point une bonne nouvelle, même si un long chemin reste à parcourir.

    Reply
  10. 10

    Patrick Artefact

    Merci pour ces inputs

    Génial enfumage des promoteurs de la LPM et grand écart, encore une fois, entre AP et CP. Il faudra bien du temps avant que AA et Marine aient les 180 Rafales commandés. La Grande Bretagne a toujours beaucoup d'influence en Inde ( CF les centrales RR de mauvaises qualités vendues au nez et barbes d'Areva après des écoutes et piratages…). Mais AK Antony avait pris conscience des incapacités et du cout tres élevé de possession ( achat + MCO ) du Typhoon. Réjouissant quand on se souvient des tous les mensonges lus et entendus lors d'OOP / OUP en Lybie

    Reply
    1. 10.1

      Mikilo

      Bonsoir,

      User d'un peu trop d’abréviations sans les définir est un tantinet trop dur pour le néophyte que je suis.
      Pourriez-vous expliquer AC, CP, RR, AK, OOP, OUP?
      Merci.

      Reply
    2. 10.2

      Patrick Artefact

      Désolé…..

      AC : Autorisations de programmes

      CP : crédits de paiements

      RR : Rolls Royce

      AK, prénom abrégé de Mr Antony, ministre indien de la défense

      OOD : Operation Odyssey Dawn ( Libye; 2011 )

      OUP : Op. Unified Protector ( Libye 2011 )

      Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2015 Tous droits réservés "Le portail des passionnés d'aviation"