About the author

Related Articles

2 Comments

  1. 1

    Montaudran

    Ce qui m’étonne avec cette méthode c’est qu’il doit falloir connaitre finement l’environnement électromagnétique.
    Sur un radar actif on émet un flux d’onde et on mesure le temps de retour plus éventuellement des déplacement Doppler. Mais dans le cas d’onde ambiante ? il doit falloir une puissance de calcul énorme…

    Reply
    1. 1.1

      yves

      Sans aucun doute. Mais certaines sources sont assez “fixes” (genre TACAN). L’avenir vous le dira…

      Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2015 Tous droits réservés "Le portail des passionnés d'aviation"