About the author

Yves PAGOT

Yves PAGOT

Ancien de l'armée de l'Air, il est Maître de conférence à Paris Tech. Il utilise toute sa rigueur scientifique pour écrire dans le domaine de l'aviation militaire.

Related Articles

8 Comments

  1. 1

    Hector

    Article très intéressant( que j’avais déjà lu en VO sur Hush Kit) et très bien traduit !
    Une question pour les spécialistes :
    “Dassault fabrique de bons avions et -à part le siège éjectable, – il est à peu près à 100 % bon pour l’avenir.”

    Un problème avec le siège éjectable du 2000 ? Jamais entendu ça …

    Reply
    1. 1.1

      jd666

      Je ne suis pas spécialiste, mais j’imagine qu’entre 1997 (moment où il a terminé son échange sur 2000) et aujourd’hui, les sièges éjectables ont pas mal évolués, et que pour que le 2000 soit “parfait”, il n’y aurait que le siège éjectable à changer…

      Reply
    2. 1.2

      Jojo

      Voilà la phrase originale en Anglais:
      “It’s French – Dassault make fine aircraft and apart from the ejector seat it pretty much is 100%. Future-Proofed – The M2000 first flew in 1978 and it’s still in service in 2016 – despite its sleek frame it’s built like a tank and can pull 9G all day long.”
      Il y a une petite imprécision dans la traduction, en particulier la ponctuation, qui change le sens. Ma proposition:
      “Dassault fait de bons avions, et à part le siège éjectable, il est pratiquement 100% Français*.
      L’avion est à l’épreuve du temps, le Mirage 2000 a fait son premier vol en 1978 et est toujours en service en 2016, malgré sa cellule élancée il est construit comme tank et peut encaisser 9G à longueur de journée”
      * Le siège éjectable est un Martin Baker Mk 10 (0/0 , il peut éjecter de manière sûre le pilote même à l’arrêt au sol, au contraire des générations précédentes qui avaient des limitations de hauteur et/ ou de vitesse minimale). Ce siège est d’origine Anglaise, d’où le commentaire du pilote Anglais (fierté nationale).

      L’article original:
      https://hushkit.net/2016/10/13/mirage-2000-pilot-interview-cutting-it-in-the-electric-cakeslice/
      Cette version écrite est déjà un peu édulcorée par rapport à la vidéo:
      https://www.youtube.com/watch?v=nerDSROnAc4&feature=youtu.be&t=2947
      Ian Black nous fait comprendre à mots couverts qu’il a bien “tarté” ses compatriotes aux commandes du Mirage 2000.
      Et il faut remettre dans le contexte par rapport au avions Anglais de la période:
      – F-4 Phantom FGR2
      – English Electric Lightning
      – Tornado F3
      Le système d’arme des 2 premiers ne peut rivaliser avec le Mirage 2000C RDI beaucoup plus récent.
      Le Tornado avait un système d’arme qui a fini par être performant (après quelques maladies de jeunesse), mais issu d’un avion conçu pour la l’attaque au sol à basse altitude, il ne pouvait rivaliser avec le Mirage 2000 en combat rapproché.

      Le Mirage 2000 était donc plus simple et plus fiable que le Tornado, pouvait rivaliser avec lui en combat BVR et prendre le dessus en combat rapproché.
      Avantages du Tornado , une autonomie supérieure, 2 fois plus de missiles, et 2 membres d’équipage pour gérer les situation tactiques compliquées.

      Reply
      1. 1.2.2

        Adrien

        Les sièges éjectables Martin Baker équipant l’armée de l’air sont construits sous licence par SMB France à Colombe en Île-de-France. Ainsi, si le design d’origine n’est pas français, sa fabrication est entièrement réalisée en France.

        http://www.safran-martin-baker.com/fr

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Hispano-Suiza#Apr.C3.A8s-guerre

        Reply
  2. 2

    Lecteur

    Un peu réducteur votre titre…
    Est-il toujours obligatoire d’être provocateur dans son titre pour faire lire ?.
    Le reste de l’article est intéressant, même si les questions (hors techniques) sont assez proches de celles de lycéens réalisant leur premier Exposé…
    Il reste en bouche un article qui se veut volontairement détaché pour montrer son impartialité, mais en devient fade en frôlant le complexe d’infériorité…
    On est pas loin d’un article du Nouvel Obs, c’est dire !

    Reply
    1. 2.1
      Yves PAGOT

      Yves PAGOT

      Le titre original en anglais était très proche… Après, si les questions ne vous plaisent pas, il faudra vous adresser à Hush Kit. Néanmoins, nous pensions que les vues d’un pilote étranger sur le 2000 méritaient bien une traduction. Pourquoi tant d’agressivité?

      Reply
      1. 2.1.1

        Rémi

        Ben oui, pourquoi critiquer l’article ? Effectivement, il y a des questions un peu naïves mais qui ont leur place sur un site de vulgarisation. Il en faut pour tout le monde.
        Personnellement, il y a si peu d’avis étrangers (objectifs) sur nos avions qu’il est bon de les diffuser.

        Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2015 Tous droits réservés "Le portail des passionnés d'aviation"