About the author

Bruno ETCHENIC

Bruno ETCHENIC

Informaticien de profession, créateur du blog portail-aviation en 2012. Ancien rédacteur des actualités du magasine Air Fan

Related Articles

11 Comments

  1. 1

    Asimof

    Merci pour ce très bon article !
    Quid des élections indiennes ? Quand sont-elles prévues ? L’actuel ministre de la défense ne restera surement pas indéfiniment et son projet pourrait ne pas survivre à un nouveau ministre de la défense…

    Reply
  2. 2

    thierry

    merci, vraiment très intéressant et instructif !

    Reply
  3. 3

    James

    Excellent analyse Bruno … comme d’hab!
    Absolument, l’argument monomoteur ne veut rien dire car ce n’est pas forcément léger et économique. Il y a des bimoteurs qui sont plus légers que d’autres monomoteurs

    Reply
  4. 4

    PK

    Oui, mais voilà, le problème est plus complexe, d’une part il faut palier aux nombreux manquement du Tejas et de l’autre combler l’avant garde de l’IAF avec un avion plus lourd. Un monomoteur selon la doctrine indienne viendra remplacer les MIG-21 et appuyer le Tejas en couverture du champs de bataille. Le concept de couverture moyenne est encore dans les manuels indiens, alors que les nouveaux appareils de la génération 4, 4+ monomoteur ou non assurent l’ensemble de la protection aérienne. Cette vision en couches de la batialle aérienne diffère de ce que nous employons aujourd’hui en Occident. Selon la pensée indienne (est les guerres internes et politiques) il faut donc plusieurs types d’avions. En résumé, l’Inde veut faire le plein de monomoteurs (qui seront sous employés) de bimoteurs Rafale et n’oublions pas le futur contrat du T-50 qui se prépare lentement mais surement.

    PK
    avia news

    Reply
    1. 4.1
      Bruno ETCHENIC

      Bruno ETCHENIC

      Je n’ai pas remis en cause le besoin pour l’iaf de disposer d’un chasseur léger pour remplacer en nombre la pléthore de mig21.
      Et c’est pour cela que le tejas a été conçu. Malheureusement il n’est pas encore prêt.
      Et ce que j’expose c’est que ni le F16 ni le gripen ne sont une réponse à cela, parce qu’à différents niveaux, ils jouent tous dans la catégorie des poids moyen, et ont tous une utilité opérationnelle comparable.

      Un équivalent au tejas n’existe pas sur le marché, et l’iaf doit être rationnelle. Aucun engin monomoteur ne peut répondre à ce besoin.

      En allant plus loin, on est en droit de se demander pourquoi le mig21 n’a pas de remplaçant léger ? Il l’a en réalité. Et deux générations plus tard, c’est le mig29 qui a repris le flambeau chez les soviétiques. Chez les Chinois ont a le J10, mais le mix n’est pas le même et l’avion est dans la catégorie des medium.

      Si le F16 arrive, parce que c’est la solution qui est poussée le plus fort, il ne viendra pas remplir un trou en dessous de la catégorie des medium. Il la partagera avec le Rafale. Rien ne peut contredire ce fait, et c’est pourquoi, tant qu’un cahier des charges n’est pas émit et que la principale caractéristique voulue est le fait de n’avoir qu’un seul moteur, cette conclusion restera inchangée.

      Reply
  5. 5

    Arthur 25

    Très bon article com d’hab ,merci

    Reply
  6. 6

    thierry

    Bonjour, simple questions, le f16 block 70 super viper semble avoir de grosses capacités, est il un concurrent sérieux pour le rafale ? et pourquoi, selon vous, LM continue t il à sortir de nouvelles versions d’un vieil avion alors que son f35 arrive dans plusieurs forces aériennes ? merci.

    Reply
    1. 6.1

      James

      Comme a écrit Bruno, comparé au Rafale, le F-16 est un monomoteur (même si c’est un gros moteur) est limité en capacité d’emport/d’endurance, la suite électronique même si elle contient des composantes à jour n’est pas du même niveau, ex. la fusion des données, il ne possède pas de version marin. Enfin, le F-16 est en fin de vie tandis que le Rafale n’a pas encore sa version mi-vie.
      LM continue à le proposer pour occuper le marché des avions moins furtifs, possédant de bonnes capacités de combat et surtout un prix contenu.

      Reply
  7. 7

    herciv

    Bel article Bug.

    Reply
  8. 8

    Fralipolipi

    Après les récentes élections en Inde ayant conforté le PM Modi à son poste,
    mais ayant aussi mené le Mindef Parrikar à démissionner … “hier”,
    http://www.hindustantimes.com/assembly-elections/manohar-parrikar-resigns-as-defence-minister-will-take-oath-as-goa-cm-after-bjp-s-alliance-for-govt-formation/story-DiGNLv5Eiu53SHSURrHQFM.html
    … les cartes vont sans doute rapidement être redistribuées en Inde sur ce sujet !!!
    .
    En effet, le désormais ancien Mindef Parrikar n’a jamais caché ses réticences face à la décision de l’achat du Rafale faite par le PM Modi.
    Et plus récemment, Parrikar était lui-même l’instigateur de ce nouvel Appel d’Offres “Monoréacteur”…
    Désormais, il s’agit surtout d’attendre de voir qui reprendra le poste pour réellement savoir si cela pourra être potentiellement plus favorable au Rafale en Inde.

    Reply
  9. 9

    herciv

    Je dirais même plus PARRIKAR n’a probablement pas été reconduit suite à cette affaire Rafale. Même si officiellement l’histoire dit que son parti avait besoin de lui en région …
    Bref PM MODI va trouver quelqu’un de beaucoup plus ouvert à un moment ou la NAVY a aussi besoin de trouver une solution. Qui vivra verra mais là ça semble mieux engagé.

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2015 Tous droits réservés "Le portail des passionnés d'aviation"