lundi 24 novembre 2014

ATR obtient la certification de l'avionique de la série -600

© ATR / Master Image / ESPINASSE Fabien
Le constructeur d'avions régionaux ATR a annoncé l'obtention, par l'Agence Européenne de Sécurité Aérienne (EASA), de la certification des toutes dernières innovations développées pour l'avionique des ATR 42-600 et ATR 72-600. La nouvelle certification concerne les fonctionnalités d'approches LPV (Localizer Performance with Vertical guidance), RNP-AR 0.3 (Required Navigation Performance with Authorization Required) et la V-NAV (Vertical Navigation) couplée au pilote automatique. Ces nouvelles améliorations permettront aux ATR de dernière génération de suivre des trajectoires en approche plus précises, et encore plus sûres, grâce à la navigation par satellites, sans nécessiter des moyens de navigation au sol. 

Ces nouveautés, qui permettent de réduire sensiblement la charge de travail des pilotes, sont intégrées dans une nouvelle version de l'avionique des ATR -600, la version « Standard 2 ».

vendredi 21 novembre 2014

Delta commande 50 gros-porteurs Airbus

A350 aux couleurs de Delta - (c) Airbus
Delta Air Lines a passé une commande ferme portant sur 50 nouveaux gros-porteurs d’Airbus, dont 25 A350-900 et 25 A330-900neo. Les A330neo seront équipés des réacteurs Trent 7000 de Rolls-Royce et les A350 XWB des réacteurs Trent XWB.

“Quand la compagnie la plus performante des Etats-Unis, qui transporte des passagers aux quatre coins du monde depuis plus de 80 ans, emploie 80 000 personnes et accueille 165 millions de clients par an, déclare avec conviction sa décision d’acquérir 50 appareils Airbus supplémentaires, sa commande est incontestablement une confirmation claire et sans équivoque des atouts de notre gamme de produits”, a déclaré John Leahy, Chief Operating Officer Customers d’Airbus. “Airbus propose une gamme unique de long-courriers optimisés, qui permettront à Delta de poursuivre la modernisation de sa flotte, et d’adapter son exploitation avec les appareils les plus efficients et confortables existant à ce jour.”

jeudi 20 novembre 2014

La DGA va commander des A330 MRTT et les baptise Phénix.

 C’est un communiqué officiel publié à 18H00 ce soir qui annonce, enfin, la commande très prochaine d’un avion très attendu au sein des forces. Car rien n’est signé encore, mais le contrat étant préparé par la DGA, on peut en conclure qu’il ne s’agit que d’une question de temps. Il est très probable également que les 12 avions ne soient pas commandés en une seule fois, mais fassent l’objet de commandes par petits lots… Bien que ce dernier point ne soit pas certain, tant le ministre de la Défense s’est battu pour prioriser ce dossier et sanctuariser cette acquisition.

Car sans ravitailleur, point de salut ! Ce sont eux qui permettent l’allonge à l’outil de dissuasion aéroporté français. Sur court préavis, les Mirage 2000N et Rafale B des Forces Aériennes Stratégiques (FAS) peuvent frapper une cible jusqu’à plus de 10 000 km de la métropole, en toute autonomie, dans un contexte de guerre à haute intensité, sans même utiliser la navigation par satellite. Tout un art ! Mais tout un art en péril en utilisant des avions qui sont presque tous bien plus âgés que leurs pilotes… Les premiers C-135 F ont été livrés à l’Armée de l’Air en 1964, il y a 50 ans, et le premier remplaçant est désormais prévu pour arriver en 2018. Au rythme d’une livraison à deux par an, il faudra attendre 2025 pour que la flotte de l’A330 Phénix (c’est son nom) ait atteint sa pleine dotation.

Six Mirage 2000D déployés en Jordanie

Se rapprocher pour mieux frapper 

Six Mirage 2000D, leurs équipages et du personnel au sol de l'armée de l'air devraient rejoindre la base “Prince Hassan”, en Jordanie, afin de participer aux frappes menées contre l'Etat Islamique en Irak. Ils viendront ainsi renforcer la contribution Française à la coalition anti-Daesh. L’armée de l’air dispose déjà sur place de neuf Rafale, ainsi que d'un Atlantique 2.

Le principal intérêt de cette base est sa relative proximité avec la zone des combats. En effet, les 2000D basés en Jordanie n'auront à parcourir en moyenne que 700km, contre 1500km pour les Rafales basé à Abu Dhabi, aux Émirats Arabes Unis (voir carte).

lundi 17 novembre 2014

Lancement de l'A330 Beluga !

Avec l'arrivée en production de l'A350 et la montée en cadence de la production de l'Airbus A320neo, le parc actuel de Beluga n'était plus suffisant. Pour répondre à ces besoins croissants, Airbus a annoncé aujourd'hui le lancement et la production de cinq nouveaux A330 Beluga.  Si la version d'origine était basée sur l'A300-600R, son héritière utilisera l'A330.

L’A330 Beluga devrait adopter les mêmes caractéristiques générales, composants et équipements qu’aujourd’hui, comme le cockpit abaissé, la structure de la baie cargo ou encore la queue si caractéristique

samedi 15 novembre 2014

F-35 : nouveau scandale au Canada.

F-35B (crédit: Lockheed Martin)
 Dans l’histoire du très controversé programme F-35, rarement un pays n’aura connu une bataille politique aussi intense. Si bien des nations ont réduit leur cible de commande à cause des importants surcoûts, aucun pays client n’a encore annulé de commande… Sauf le Canada, seul partenaire à avoir remis en cause, temporairement, la sélection de cet avion devenu très dispendieux.
Pourtant partenaire de la première heure, la méthode utilisée par le gouvernement Harper pour imposer cet appareil à ses forces armées sans avoir lancé de compétition, mais surtout en masquant les véritables coûts du programme, a été ouvertement critiquée par une opposition qui a crié au scandale. Résultat, l’achat de l’appareil a été gelé il y a deux ans, le temps de lancer plusieurs audits qui ont mis en lumière les manœuvres frauduleuses visant à acheter l’appareil, quel qu’en soit le prix. 

C’est un nouveau scandale qui vient d’éclater au grand jour, lorsque les médias ont révélé que quatre appareils F-35 allaient être achetés par le Canada à très brève échéance. Le document source qui a fuité provient d’un briefing émanant du Pentagone et à destination du seul gouvernement Américain. Il fait le point sur l’état du programme, et  aborde des questions générales, qu’elles soient liées au récent problème du moteur ayant entraîné la perte présumée d’un appareil et l’interdiction de vol durant plusieurs semaines ainsi que des restrictions sévères d’usage sur toute la flotte du nouvel appareil, ou encore le planning de livraison des futurs appareils.

jeudi 13 novembre 2014

le FC-31, nouvel appareil chinois furtif paré pour l'export.

Alors que le salon aéronautique de Zuhai en Chine bat son plein depuis le 11 novembre, un appareil bien mystérieux a fait sa première apparition en public. Il s’agit du J/FC-31 Falcon Eagle, appareil chinois de quatrième génération dont on sait bien peu de choses.

Si l’on sait de manière plus ou moins officielle que la PLAAF ne s’intéresse pas à cet appareil et reste concentrée sur le développement du J-20, la dénomination FC-31 prendrait alors tout son sens. Car rien que la dénomination de l’appareil n’est pas quelque chose d’acquis, et tout est affaire d’interprétations et de suppositions. Un fait cependant à ne pas écarter, l’énorme avion de combat J-20 ne s’est pas présenté à Zuhai, ni au sol ni en vol, ce qui ne fait que dévoiler un peu plus les intentions d’AVIC de proposer son nouvel appareil sur le marché export.
Lire: Le J-31 est destiné à l’export ; la PLAAF n’en veut pas.