mardi 22 juillet 2014

Une nouvelle façon de filmer l'aviation!

En novembre, vous avez très certainement été émerveillé par les images exceptionnelles tournées à bord du porte-avion Charles de Gaulle. L’entreprise Forêt bleue avait pris quelques rushs pour la réalisation d’un film documentaire télévisé: « Rafale Confidential ».

Spécialisée dans les effets visuels et ayant l’habitude de travailler pour le petit et le grand écran, Yan Allain, le PDG de l’entreprise, Cameraman le temps du tournage, aura très certainement attrapé un virus en pleine mer, dans les chaudes effluves de kérosène brulé envahissant le pont du CDG. Un virus qui ne se soigne pas, il serait devenu… mystérieusement attiré par les choses de l’air. Depuis sa rencontre avec le portail des passionnés d’aviation, plusieurs projets sont en gestation dans la réalisation de prises d’images spécialisées dans l’aérien à l’aide de caméras très hautes vitesses (plus de 1 000 images secondes !).

Pour illustrer nos propos, rien de mieux que de tourner des images et de les présenter au public. Nous nous sommes donc rendus à l’anniversaire du centenaire de l’aérodrome du Bourget qui malgré une météo très défavorable aura permis de récolter quelques perles. Dans la vidéo qui vous est présentée, vous trouverez aussi quelques séquences intéressantes prises lors du défilé du 14 juillet, dont cet étonnant E-3F AWACS se parant, avec beaucoup de majesté, d’un étonnant manteau brumeux.
Sans plus attendre, je vous laisse découvrir les images.



Pour tout événement, ou création de films publicitaires, sachez que vous pouvez faire appel aux services de l’entreprise Forêt Bleue en les contactant via leur site Internet, ou grâce au numéro de téléphone communiqué à la fin de la vidéo. Vous pouvez également utiliser le formulaire de contact de notre site pour nous poser des questions.

vendredi 18 juillet 2014

Découvrez « Hop ! Le tour aérien des jeunes pilotes » de l’intérieur.

La 57ème édition de cet événement débutera demain, samedi 19 juillet. C’est une grande opération de communication de la Fédération française aéronautique (FFA), visant à promouvoir l’aviation légère au travers d’une université d’été dans laquelle les 40 jeunes pilotes sélectionnés participeront à une compétition. Le portail des passionnés d’aviation a décidé de s’associer à cet événement et de vous le faire vivre de l’intérieur en suivant un des jeunes pilotes participant à cette riche aventure humaine.

Il s’appelle Clément ZUTTERLING, il a 19 ans et c’est un grand passionné d’aviation. Il s’est rapproché de nous pour nous faire la proposition de partager son expérience, et nous l’avons acceptée avec un grand plaisir, afin de donner l’opportunité à un plus grand nombre de vivre cette expérience, et pourquoi pas, aider à susciter des vocations !

Voici son premier récit, retraçant ses épreuves de sélection

lundi 14 juillet 2014

La famille neo d'Airbus s'agrandit

Airbus a annoncé aujourd’hui suite à une décision prise par le conseil d’administration du Groupe, le lancement des A330-800neo et A330-900neo, deux nouveaux membres de sa famille de gros-porteurs, qui seront équipés des réacteurs de nouvelle génération Trent 7000 de Rolls-Royce et comprendront différentes optimisations au niveau de l’aérodynamique, ainsi que de nouveaux aménagements cabine. 

Selon le groupe, l’A330neo assure une réduction de la consommation de carburant de 14 pour cent par siège, devenant ainsi le gros-porteur moyen-courrier le plus rentable du marché. Outre cette réduction supplémentaire de la consommation de carburant, les utilisateurs de l’A330neo bénéficieront également d’une augmentation du rayon d’action pouvant aller jusqu'à 400 nautiques, soit 740 km.

lundi 7 juillet 2014

Dossier Eurosatory: À la découverte de l'EC645 T2


 
Source Airbus Helicopters

Si l’hélicoptère Tigre reste sans conteste la star des hélicoptères de combat européens, la gamme d’hélicoptères militaires d’Airbus Helicopter (ex-Eurocopter) comprend d’autres appareils plus légers et plus concurrentiels sur d’autres segments de marché.
  Ainsi, à Eurosatory, Airbus présentait sur son stand un Fennec armé ainsi qu’un EC-645 T2, chacun en configuration armée.

  C’est à ce dernier appareil, nouveau dans la gamme de l’avionneur, que nous avons choisi de vous présenter tout particulièrement.




De l’EC145 civil à l’EC645 T2 militaire

  Développement initial et succès commercial

  Dans les années 1970, le fabricant d’hélicoptères allemand MBB s’associa au Japonais Kawasaki pour produire un successeur au Bo105, alors hélicoptère de référence des forces armées allemandes et très largement exporté de par le monde. Fusionnant les programmes Bo107 allemand et KH-7 japonais, ils créèrent le BK117 qui fut vendu à près de 500 exemplaires civils et militaires et utilisés encore aujourd’hui sur tous les continents.
BK117 C-1 de la police allemande (Wikipedia)

lundi 23 juin 2014

Le crash du F-18 suisse du 23 octobre 2013 serait du à une erreur humaine

Photo su site du crash
Nous avons tous en mémoire les terribles images du crash d'un F-18 suisse le 23 octobre 2013 ayant entrainé la mort du pilote et du passager. Selon le nos collègues de airheadsfly.com, la cause du crash serait une erreur de pilotage.
L'enquête menée à la suite du crash d' Obwalden, près de la base de Meiringen a en effet conclu à une erreur humaine.

Peu après son décollage, le pilote a du faire face à des conditions climatiques difficiles qui empiraient régulièrement (très nuageuses et pluvieuses, rafales de vent à plus de 50 Km/h) près de Lucerne. Le chef de patrouille décide alors de faire demi-tour.

Tous ceux qui pratiquent le milieu montagnard savent avec quelle vitesse et imprédictabilité les conditions climatiques peuvent changer dans les vallées alpines.

Malheureusement, dans ces conditions stressantes, le pilote aurait pris sa décision trop tard et aurait mal jugé l'espace nécessaire à sa manoeuvre. Il s'agit pourtant d'un pilote très expérimenté qui cumulait plus de 1500 heures de vol. Les F-18 canadiens possèdent un avertisseur de proximité destiné à éviter ce type d'incident, mais ils sont très souvent éteints, le relief suisse provoquant des alarmes constantes.

Le deuxième avion a heureusement pu effectuer une manoeuvre d'évitement d'urgence et rallier la base de Meiringen. Ce crash a provoqué la mort de deux hommes, le pilote et son passager, un médecin des armées.

Cet incident est là pour nous rapeller la difficulté et les risques inhérents au métier de pilote de chasse, ainsi que la difficulté des vols en zone montagneuse avec leurs conditions climatiques et aérologiques particulières.

Nous exprimons toute notre sympathie et notre admiration aux familles des victimes et à l' armée de l'air suisse.

Merci à Airheadsfly.com pour l'autorisation de relayer cette nouvelle.

Pour mémoire, de nombreuses photos du crash sont disponibles ici.

samedi 21 juin 2014

L’armée de l’air a fêté ses 80 ans à Cazaux !

L’année 2014 sera l’occasion de plusieurs célébrations. Cela fait 100 ans que l’armée Française utilise des avions (102 en réalité). C’est en 1912 que les premiers avions serviront au sein de l’armée. Mais les 150 avions que possède l’armée au début des hostilités sont presque anecdotiques à comparer avec les 10 000 aéroplanes que comptera le pays à la fin de la guerre. Les aviateurs devront tout inventer. La reconnaissance, le bombardement, le combat aérien, les missions d’infiltration/exfiltration en territoire ennemi, tout est nouveau. C’est 20 ans plus tard que la France, devant l’importance que prend cette nouvelle arme, donnera aux nouveaux conquérants de la troisième dimension un état-major qui leur sera propre. Ainsi est née l’armée de l’air, par une loi du 02 juillet 1934.

vendredi 20 juin 2014

Rafale : le Qatar, premier client export ?

L’information est reprise un peu partout avec plus ou moins d’enthousiasme. Lors de la visite du cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani, le nouvel émir du Qatar prévu à partir du 23 juin en France, tous les espoirs sont permis, et pour plusieurs raisons bien fondées. Mais ces dernières années nous auront appris à rester prudents, et à analyser correctement les informations reprises en boucle par des médias qui ont perdu l’habitude la plus élémentaire du recoupement de sources.

Premièrement, pour une annonce probable de cette envergure, dans un matériel de défense de premier ordre vendu de gré à gré, aucun accord ne se fait sans visite protocolaire. Donc il est inutile d’espérer une quelconque officialisation sans visite d’un chef d’État dans le pays de son partenaire. Mais une visite d’état ne va pas forcément influer sur le sort de la toute première vente du Rafale à l’étranger, car bien d’autres points peuvent être abordés entre les deux diplomaties, et pas uniquement la vente de matériel de défense, dont le Rafale est en plus loin d’être seul au catalogue des produits que la France propose.