About the author

Bruno ETCHENIC

Bruno ETCHENIC

Informaticien de profession, créateur du blog portail-aviation en 2012. Ancien rédacteur des actualités du magasine Air Fan

Related Articles

15 Comments

  1. Machin 10

    Des bruits de couloir confus parlait aussi de l’Ukraine …

    Reply
    1. Bruno ETCHENIC

      Bruno ETCHENIC

      J’ai pris les prospects à peu près crédibles. Je ne doute pas de la volonté de l’Ukraine de se doter d’un avion de combat performant pour contrer la Russie, mais il y a une question de moyens et de priorités. De toutes les discussions que nous avons eu entre passionnés sur le forum Air-Defense, l’Ukraine parait peu probable. Pas impossible, mais peu probable.

      Reply
      1. James

        Et la Colombie est dans le même cas?

        Reply
  2. Aubert

    Et la Grèce est oubliée pour 6 appareils neufs de plus ! A rajouter dans les probables !

    Reply
    1. Bruno ETCHENIC

      Bruno ETCHENIC

      Ha… Pas faux ça. Je pense qu’à terme ça pourrait être même plus. Car là ils font tout pour arriver relativement rapidement et péniblement à 24 appareils. À court terme c’est bien, à long terme c’est peu probable que ce chiffre n’évolue pas plus.

      Reply
  3. Bonnet

    Merci pour cet excellent article Mr ETCHENIC. Rigueur, concision, tempérance: tout y est, cela a été très agréable de vous lire.

    Reply
  4. Laurent

    Et le Bangladesh…?

    Reply
  5. Christophe

    Vous comptabilisez les 24 Rafales vendus d’occasion dans le potentiel d’avions à produire ? Pas très sérieux ni rigoureux, mais si vous voulez avoir le pom-pom de la vague d’exagération entourant le Rafale en ce moment, vous ne devez pas en être loin ! Votre chiffre de 900 avions fait sourire, mais l’optimisme béat n’a jamais fait de mal à personne !

    Reply
    1. Bruno ETCHENIC

      Bruno ETCHENIC

      Non, les Rafale vendus d’occasion ne sont pas comptabilisés dans le nombre d’avion à produire, c’est bien mentionné.
      Parler d’exagération quand on fait un listing de prospect, je ne comprends pas. C’est simplement une liste de prospects ! C’est à dire de clients potentiels. Est-ce que cela veut dire que tous vont signer ? Bien sûr que non !
      Visiblement vous n’avez pas pris le temps de lire l’article puisque vous faite le reproche d’inclure les avions d’occasion dans les avions à produire alors que c’est mentionné, vous parlez d’exagération pour une simple liste de prospects (lesquels vous font rire au passage ?), et parlez d’optimisme béat. Eh bien je préfère de loin mon optimisme béat que la frustration qui vous a forcé à écrire ce commentaire insultant. Prenez donc une tisane…

      Reply
    2. Oscar

      Eh oui mon p’tit Christophe, il faut toujours lire les articles (ou regarder les vidéos) avant de les commenter, sinon on a l’air de ce dont vous avez l’air… 😀 Vous avez voulu faire le malin et vous moquer de l’auteur de l’article ainsi que du Rafale (dont l’excellente conception et le succès vous donnent des boutons, je comprends…), et résultat : ce sont les lecteurs de votre commentaire qui se moquent de vous… 😀
      Et alors “le pom-pom” (girl ?)… ça c’est le pompon ! 😀

      Reply
  6. Loufi

    Un programme qui rapporte de l’argent n’en coûte pas. Il rapporte. Dépenser 40md pour en récupérer 30 à l’export, au final il ne “coûte” que 10mds. A mettre en perspective avec les milliards en allocation chômage et RSA qu’il aurait fallu payer au gens (aujourd’hui en activité) sur 40ans si ce programme n’avait pas existé… Ça serait bien que les incapables aux manettes du pays essaient de s’en rendre compte.

    Reply
  7. Scipion

    Bonjour,
    merci pour cet article très intéressant et bien documenté. Je découvre votre site et je l’ai déjà mis dans mes favoris.
    Tous mes encouragements dans votre entreprise.
    Concernant les ventes de Rafale je pense que nous n’en sommes qu’au début car les Yankees se sont mis dans une situation délicate avec leur Fail-35 qui ne convainc que ceux qui veulent s’acheter la protection Américaine (mais c’est un argument de vente en soi) et les pays qui participent au programme (mais cette participation a “aspiré” leurs budgets de R&D).
    Les autres considèrent avec sérieux le bel oiseau de Dassault, surtout ceux qui ne veulent pas dépendre des USA.
    Certes il est peu probable que les ventes atteignent le chiffre de 900, comme vous le dites d’ailleurs vous-même en mettant certaines ventes sous le vocable “ventes potentielles”, mais je suis sûr que la carrière de cet avion sera très longue surtout en tenant compte des évolutions techniques facilitées par son architecture “ouverte”.
    Continuez à nous informer et ne tenez pas compte des critiques de ceux, comme Christophe, qui n’ont même pas lu l’article (et cela se voit dans son commentaire).
    Cordialement,
    Scipion

    Reply
    1. Bruno ETCHENIC

      Bruno ETCHENIC

      Merci pour le commentaire, cela fait plaisir à lire, ça encourage 🙂

      Reply
  8. Ronfly

    Le rafale dispose des qualités pour remporter un certain nombre de marchés. Mais le rouleau compresseur américano-anglo-saxon risque de compliquer cela. La décennie va voir un réarmement massif des nations. De plus, il va falloir remplacer un nombre important de chasseurs dont la flotte massive de F16. Il n’est pas impossible que le Rafale fasse son trou dans tout cela. Il en a les qualités. La perspective de livraisons à l’AAE jusqu’en 2035 minimum et l’évolution prévue au delà de 2050 renforce grandement ce fait. L’avenir s’annonce plutôt radieux pour ce chasseur.

    Reply
  9. Jeje

    Bravo pour cet article .
    J’ai également pris plaisir à le lire ,et je partage, hormis l’Irak et la Finlande ,vos ‘possibles’ ventes de notre fabuleux Rafale .
    Il manque une version de guerre électronique ( un peu à l’instar d’un Growler ) avec un missile ( qui n’a jamais remplacé le Martel) acheté sur étagère (?) Pour la suppression des radars et défenses adverses…
    Sinon notre Rafale sait tout faire, et il semble séduire les différents clients ( Egypte et Qatar qui ont repris des appareils ) .
    Je pense ,comme vous, que l’Inde a d’énormes besoins .
    S’ils ne sombrent pas aux sirènes Russes ( ou pas trop ) ils recomanderont des Rafale en nombre …

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2018 © Tous droits réservés "Portail Aviation - LPPA".